Un lycée où cinq adolescents se rebellent grâce à une radio.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {Percutage très sympa ~Aaron~

Aller en bas 
AuteurMessage
Carly Miller
&&. SUNNY &&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: {Percutage très sympa ~Aaron~   Sam 1 Nov - 23:25

    Voila une journée normal, banale et presque ennuyeuse, qui commence comme toutes les autres, un dimanche matin aux alentours de 9 heures du matin non loin du quartier le plus chic de Londres, sur une petite colline dans une très belle villa se tient une jolie brunette, s'étirant comme un chat dans son grand lit aux couleurs pastelles. La chambre reste d'ailleurs dans les mêmes teintes, la plupart des meubles étant en bois et les teintes plutôt pâle, l'ambiance était à la fois douce et chaude, légère et chaleureuse, un grand bureau d'angle ordonné prenait place à quelques pas du lit très bas. De nombreuses petites étagères de différentes tailles étaient répartit sur les murs claires aux couleurs violines, plusieurs grandes toiles et quelques dessins au crayon réalisé par les bons soins de la jeune fille qui ouvrait doucement les yeux et qui venait de retirer la couette qui recouvrait un joli pyjama plutôt très simple, un débardeur noir et un boxer assortit avec le visage d'une petite poupée chat très connut au centre, pas compliqué mais très charmant.
    Carly quitta donc les draps si confortable et s'assit en tailleur sur son lit, elle s'étira une nouvelle fois et jeta un rapide regard par la fenêtre déjà entrouverte et laissa son esprit vagabonder ici et là. Elle était encore dans son rêve. La scène se passait au lycée, dans le gymnase intérieur, elle n'était d'ailleurs pas seule dans son rêve car un beau jeune homme aux cheveux châtains tirant sur le brun était également présent. Ce qu'il se passait ? Cela ne regarde personne et d'ailleurs elle l'a déjà oubliée, ou plutôt elle essaye de l'oublier mais sans grand succès. Elle se revoit encore dans ses bras mais dans la même position que d'habitude, ce n'est plus un rapport amical entre eux mais bien plus, elle se voit en train de l'embrasser et celui-ci répond avec ardeur au baiser. Rien que d'y repenser cela fit sourire la belle brunette et elle sentit quelque chose se produire au plus profond d'elle même.
    Ce fut ce moment là que choisit un joli petit chaton tout noir avec une tache blanche sur l'oeil droit pour venir se blottirent entre les jambes de l'adolescente qui sourit un peu plus tout en caressant le petit félin. Certes il lui avait fait perdre le fil de son si beau rêve mais au moins elle arrêterait de se faire du mal pour rien. Aly tourna son regard vers le bout du lit, un chat noir était allongé et quatre petites boules de poil lui tournaient autour, réclamant des câlins et se chamaillaient les uns les autres. Elle tendit son bras et un autre chaton approcha et lécha le bout de ses doigts ce qui fit sourire doucement la brunette, le chaton âgé d'un mois et demi commença à mordiller et à griffer la main de la jeune fille qui réprima une grimace tout en riant.

    CARLY : Alors Mystik, on se sent pousser l'âme d'un guerrier ?

    Sa question devait paraitre stupide car tous le monde sait que les chats ne parlent pas, mais qui n'a jamais discuté avec son chien ou son ours en peluche ? Cela revenait donc au même et c'était pour le principe, Carly devenait un peu gâteuse avec ses chatons, surtout qu'elle allait peut être pouvoir garder les cinq, la seule condition était qu'elle ai que des bonnes notes et qu'elle s'en occupe bien, chose qui ne serrait pas trop difficile. Prétentieuse ? Non juste réaliste.

    Après un long moment passé à jouer avec les petits monstres, la jolie jeune fille se leva de son lit et alluma la radio, un petit sourire naquit au coin de ses lèvres lorsqu'elle reconnut la chanson des Pussycat Dolls. Carly se mit à se déhancher en boxer et commença même à chanter, oui, ce matin, elle était de bonne humeur.
    L'eau coulait lentement dans la grande baignoire, elle avait envie de prendre un bain et toute la pièce sentait bon la noix de coco, la mousse était à la limite de déborder quand elle arrêta l'eau. Carly retira son pyjama et se fondit dans l'eau bien chaude, elle s'allongea et resta un long moment ainsi entourée de mousse et écoutant la radio, elle se lava ensuite les cheveux et le corps et sortit presque une heure après. La jolie brunette choisit ses vêtements un peu au hasard, elle ne savait pas ce qu'elle allait faire de sa journée quand la radio prononça un mot qui donna vraiment envie à Aly de sortir; patinoire. Elle mit donc, en plus de son slim clair avec un haut à manches longues gris, un pull noir et bleu et des gants noirs pour ne pas avoir froid aux mains. Des petits piques noirs aux oreilles et un collier en boudoir noir terminèrent sa tenue, elle chaussa ses converses noirs et prit un sac où elle mit ses patins blanc et noir, puis fit une dernière caresse aux chats, mit son portable et ses clés dans les poches et sortit en direction du centre et de la patinoire avec un cookies dans les mains, et oui avec tous ça elle n'avait pas eu le temps de déjeuner.

    La jolie Sunny arriva dans le centre et regarda l'heure sur son portable, il était très exactement 12h47 et il n'y avait pas grand monde dans les rues, presque tous étaient en train de manger et elle alla donc en direction de la patinoire en sachant très bien qu'elle serrait tranquille. Carly connaissait tous les raccourcis et les trajets par coeur, en deux ans elle c'était parfaitement habitué et se repérait très facilement. Lorsqu'elle arriva près de la grande patinoire un petit sourire s'afficha au coin de ses lèvres, elle adorait patiner mais plutôt quand il n'y avait pas grand monde car elle manquait un peu d'équilibre et cela lui était déjà arrivé plusieurs fois de percuter des inconnus, sans le vouloir bien sur. Elle alla donc prendre un casier et y déposa son sac et ses chaussures, elle mit ses patins, ses gants et se dirigea vers la glace, il devait y avoir en tout et pour tout 6 personnes sur la piste ce qui rassura la brunette pas vraiment à l'aise. Elle s'élança alors sur la glace, un sentiment de liberté et de fraicheur l'envahis toute entière, elle sourit doucement et commença à prendre un peu plus de vitesse, lâchant le bord et prenant un peu plus d'assurance...
    Quand soudain elle eut un mouvement de panique. Pourquoi ? Elle l'ignorait, c'était juste comme ça, un jeune homme était passé très vite près d'elle et elle avait sursauté et maintenant elle sentait son équilibre fuir à grand pas et ne fit donc pas attention au beau blond juste en face d'elle qui semblait d'ailleurs la connaitre. Carly percuta de plein fouet le blondinet qui n'avait pas beaucoup bougé, il fallait bien avouer qu'elle n'était pas bien lourde. Elle prit la parole mais se tut en croisant les prunelles du jeune homme.

    CARLY : Oh pardon excusez moi j'ai perdu mon équi...

    Un sourire amusé sur les lèvres du jeune homme fut contagieux car le même naquit sur celle de la jolie brunette qui remit ses longs cheveux derrières ses oreilles avant de faire un petit bisou au beau blond avec un air d'excuse sur le visage.

    CARLY : Bonjour Aaron.

    La voix pas vraiment assurée mais surtout se retenant à grande peine de rire, elle avait eut de la chance que ce soit lui et non pas un vieux pervers débile qui se serrait fait tout de suite des films. Mais le jeune homme sur lequel elle était d'ailleurs toujours appuyé était l'un de ses meilleurs amis, elle l'adorait tous simplement et aimait passer du temps avec lui, même s'il était parfois un peu trop possessif et protecteur avec elle, c'était le frère qu'elle n'avait jamais eut. Bien sur il y avait Sean aussi, mais ce n'était pas du tout pareil. Carly reprit la parole et quitta les bras du blondinet qui la tenait toujours, comme s'il avait peur qu'elle tombe, celle-ci lui fit un sourire très doux et parla plus calmement.

    CARLY : Je suis surprise de te croiser ici surtout à cette heure.

    Bien sur elle aurait put dire "de te percuter ici", mais cela se disait un peu moins et elle risquait de ne pas contrôler son rire...

_________________

Tous le monde devrait être légèrement improbable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Davis
&&. ANTHRAX && LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 35
Localisation : euh... dans mon lit?!
Humeur : Bof bof...
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: {Percutage très sympa ~Aaron~   Dim 2 Nov - 12:32

Son réveil sonna pour la troisième fois, Aaron sortit le bras de sous sa couette l’éteignit et se rendormit aussi sec. Il était alors 10h. Pour un dimanche matin, c’était bien trop tôt selon lui. Seulement, pourquoi avait-il mis son réveil ? Parce que Monsieur avait promis d’être à la patinoire avec sa nièce et son père. C’est un mettant son oreiller sur la tête qu’il réalisa un tant soi peu qu’il était censé être debout depuis au moins une heure. La couette valsa à l’autre bout du lit, Aaron s’y éjecta en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. A 10h20, il était prêt. Mal réveillé, certes mais il était prêt. Il n’aurait qu’une seule petite heure de retard sur l’heure prévue. Tant pis, son frère avait l’habitude de ses retards. Attrapant son MP3, son portable, ses clés, Aaron sortit, direction la patinoire qu’il atteint en une demi-heure.

Fourrant toutes ses affaires dans son casier, il chaussa ses patins, enfila ses gants et passa dans la patinoire, presque vide à cette heure-ci. Tant mieux, il n’aimait quand il y avait trop de monde. De un, il ne pouvait pas patiner comme il le voulait, et de deux, les bousculades étaient plus fréquentes. Tiens, il n’était pas le plus en retard de la famille pour une fois. Son frère et sa fille n’était toujours pas là. Tant mieux, pour une fois que ce n’était pas lui qu’on attendait. Et puis l’avantage de ne pas avoir se nièce sur le dos, est qu’il pourrait patiner tranquille, sans servir de soutient permanent à la gamine de quatre ans. Il l’adorait, ce n’était pas le problème mais aller à la patinoire sans pouvoir patiner comme on le voulait, c’en était un peu frustrant. Dans un sourire qui en disait long, il entra sur la glace. Ils n’étaient que six à patiner. Au moins, ils ne se marcheraient pas dessus. Plus facile de les éviter dans ces cas-là.

Aaron venait d’entamer son sixième tour tranquille, pépère lorsqu’il reconnut une silhouette bien sympathique. Il n’était donc pas le seul à avoir eut cette idée de patinoire. Enfin, lui, on lui avait imposé cette activité. D’ailleurs son frère et sa fille n’étaient toujours pas arrivés. Si jamais ils avaient oublié, il leur ferait leur fête, de l’avoir levé du lit à l’aube et de l’oublier. Enfin, il n’eut guère le temps de partir au plus profond de ses pensées, qu’il fut stoppé par une Carly qui lui tomba directement dans les bras. Il lui fit un sourire amusé lorsqu’elle commença à s’excuser. Alors comme ça, elle ne l’avait pas reconnu au premier coup d’œil. Il allait finir par être vexé. Il continuait de sourire, en soutenant son amie, histoire qu’elle ne s’étale pas de tout son long sur la glace. Il l’embrassa sur la joue en signe de bonjour.


Aaron- Bonjour Carly, quel accueil… je t’ai tellement manqué que ça ?

Sa Carly. Celle de personne d’autre. Oui bon si peut-être mais Aaron avait une fâcheuse tendance à la protéger, un peu trop d’ailleurs. Pourtant, elle pouvait très bien se défendre toute seule mais c’était plus fort que lui. Il avait besoin d’être son protecteur, de la chouchouter. Tout le temps et gare à celui qui s’approche d’un peu trop près. Il la considérait un peu comme sa sœur. Et donc, il prenait soin d’elle en conséquence. Il n’avait toujours pas cessé de sourire et l’aida à s’extirper de ses bras. Ça pour être surprise, elle le pouvait. Il était une heure de l’après-midi. Tiré de son lit à l’aube pour rejoindre son frère ici. Et surtout un dimanche matin. Et en plus, il n’était toujours pas là. Autant dire qu’il avait oublié.


Aaron- Je sais, il est tôt mais je devais rejoindre mon frère et sa fille mais visiblement, ils ont oubliés… Et toi, c’était prévu dans ton programme de me rentrer dedans ?

Un ton amusé dans la voix. En même temps, il se retenait de rire depuis que Carly l’avait percuté, mais par respect pour Carly, il ne rirait pas. Mais, c’était dur de se contrôler.


_________________
La vie, c'est comme une boîte de chocolats...on ne sait jamais sur quoi on va tomber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Miller
&&. SUNNY &&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: {Percutage très sympa ~Aaron~   Lun 3 Nov - 2:19

    Il y à des moments dans la vie où l'on aimerait pouvoir se changer en petite sourire, ou bien en puce ou même tout simplement pouvoir disparaitre de la surface de la terre ou bien pouvoir devenir invisible. Pourquoi ? Parce que quand par exemple vous faites tomber une pile d'assiette propre et que tous le monde vous regarde ou bien quand vous renversez du yoghourt blanc sur votre pantalon noir ou encore lorsque vous manquez de tomber à la patinoire pour finalement vous écrasez dans les bras d'un beau blond, vous vous sentez très mal à l'aise. Mais heureusement que ce beau jeune homme n'était autre que Aaron sinon les joues de la brunette aurait déjà prit feu depuis un petit moment. Celui-ci venait d'ailleurs de déposer une bise sur sa joue ce qui la fit sourire un peu plus.

    AARON : Bonjour Carly, quel accueil… je t’ai tellement manqué que ça ?

    La dites Carly fit une moue comme si elle réfléchissait. Bien sur qu'elle était contente de le revoir, Aaron, son Aaron plutôt et celui de personne d'autre. Enfin, presque. Car bien sur il n'était pas vraiment que à elle, mais c'était son ami, son grand frère qui la protégeait tous le temps, même un peu trop. Mais elle ne s'en plaignait pas, un jour elle avait voulut le défendre lui mais elle c'était un peu ridiculisé. N'étant pas très grande et en plus pas vraiment impressionnante, elle avait tout de même fait sensation avec ses répliques et la façon dont elle pouvait manier les mots. Chacun sa force, certain c'était les muscles, pour elle c'était les mots. Puis elle quitta enfin ses bras, avec son aide bien sur car son équilibre laissait vraiment à désirer. Son problème dans ce sport c'était la confiance qu'elle devait avoir en elle mais que bien sur, elle n'avait pas.
    Une fois à peu près debout sur ses pattes, la jolie brunette plongea ses prunelles qui oscillaient entres le verts et le bleu sombre dans celle bien plus clair du beau blond, elle lui sourit doucement.

    AARON : Je sais, il est tôt mais je devais rejoindre mon frère et sa fille mais visiblement, ils ont oubliés… Et toi, c’était prévu dans ton programme de me rentrer dedans ?

    Miss Sunny tira la langue à son sauveur du moment, ont put voir un petit virus noir et bleu sur sa langue, elle changeai régulièrement son percing et le plus souvent choisissait les couleurs du virus en fonction de sa tenue. Elle adorait ces petites boules souples sur sa langue, elle jouait tous le temps avec. Et le dernier jeune homme qu'elle avait embrassé ne s'en était pas plains du tout...

    CARLY : Oui j'ai vus un jeune homme au loin et je me suis dit que j'allais peut être pouvoir draguer un peu, mais tu à tous simplement détruit mon plan.

    Elle avait parlé d'un ton ironique et tira une nouvelle fois sa petite langue au beau blond. Une chipie ? Carly ? Non vous n'oseriez pas dire cela d'une si bonne élève, si gentille et respectueuse. Et pourtant c'était bien vrai, taquiner les gens et faire des blagues. Juste son quotidien, mais toujours avec une excellente moyenne, aucun devoirs en retard et des appréciations parfaites de ses professeurs. Et vous pouvez ajouter une gueule d'ange que tous le monde croit. Chanceuse ? Vous n'imaginez même pas à quel point...
    Ce petit démon voyait bien que son frère de coeur se retenait à grand peine d'exploser de rire, elle lui lança un regard plus froid et voulut paraitre menaçante, elle se rapprocha de lui mais devait paraitre encore plus ridicule car sa tête arrivait juste au torse du jeune homme. Petite, fine et jolie, comment voulez vous avoir peur d'elle ? Mais ne vous fiez pas aux apparences car lorsqu'elle décide de pourrir complètement votre existence, ce petit ange devient la pire des pestes et un véritable diable.

    CARLY : Un petit conseil monsieur Davis. Evitez de vous moquer car vous pourriez le regretter...

    Puis elle le poussa, tout en sachant que le rebord était juste derrière, avec un grand sourire elle s'élança ensuite sur la glace. Carly était plutôt rapide mais risquait de rapidement se déséquilibrer et derrière son visage fière d'elle et son sourire elle était vraiment concentrer. Elle ne regarda pas derrière elle pour voir ce que faisait son ami, elle préféra faire un grand virage pour se retrouver face à lui et lui faire un petit sourire dont elle avait le secret. A la fois charmeur et rieur, l'air de dire qu'elle était un ange sans vraiment en être un. Ce qui était d'ailleurs bien vrai...
    Provocatrice la petite Miller ? Juste un peu, mais le pire était qu'elle assumait complètement et qu'elle aimait être comme ça, faire vivre un enfer aux gens qu'elle aime tout en restant un véritable ange en apparence ? Pas mal, vous avez réussit à trouver tous seul la devise de Sunny...

_________________

Tous le monde devrait être légèrement improbable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Davis
&&. ANTHRAX && LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 35
Localisation : euh... dans mon lit?!
Humeur : Bof bof...
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: {Percutage très sympa ~Aaron~   Mar 4 Nov - 13:14

Roooo quel dommage. Franchement Aaron, t’aurais pu éviter de casser le coup de Carly, hein ?! Il répondit au tirage de langue de Carly de la même façon. Bon, lui n’avait pas de piercing sur la langue, l’en avait déjà un au nombril, ça suffisait largement. Déboire de jeunesse. En même temps, il aurait pu l’enlever. Après tout son ex, s’était du passé. Mais ça lui donnait un certain style que peu avait donc il avait gardé et puis, il s’y était habitué en fait. Donc… Par contre, il pourrait peut-être piqué le virus de Carly pour l’étudier, puisqu’il voulait être virologue, ça lui donnerait un bon entrainement. On arrête de divaguer Aaron… Il fit un grand sourire à Carly.

Aaron- T’auras qu’à lui dire que je suis ton cousin… comme ça, tu pourras toujours aller le voir…

Nan franchement, ça l’ennuierait sérieusement si Carly ne pouvait pas mener à bien son plan démoniaque contre l’homme invisible. Ce n’était quand même pas tous les jours que l’on rencontrait cet être si… invisible, aux yeux de tous. Se retenant toujours de rire, il haussa un sourcil lorsque Carly joua sa grande méchante. Oh mon Dieu, une petite madame l’attaque ! Vite tous aux abris ! Ok, j’en fais trop mais sachant que Carly lui arrivai juste au torse, la situation était des plus comiques. Il lui fit un grand sourire et l’embrassa sur le front avant qu’elle ne reprenne la parole.

Carly- Un petit conseil monsieur Davis. Evitez de vous moquer car vous pourriez le regretter...

Houhou, des menaces en plus. Son cas s’aggrave. Carly le poussa et Sblam ! Aaron se prit le bord de la patinoire. Bon, en même temps ce n’était pas grave. Mais Carly en avait profité pour s’enfuir. Hou perfide Carlyta, l’abandonner lâchement à son triste sort. Il la laissa prendre de l’avance et s’élança à son tour sur la glace, lentement mais sûrement. Oh il pourrait aller plus vite mais non, c’aurait été trop facile de rattraper ce Démon parmi les Anges. Allez donc voilà qu’elle vous sort son petit sourire. En même temps, il en avait l’habitude. Elle lui sortait au moins une fois par jour si ce n’est plus. Et puis sans ça, ce n’était plus Carly. Il arriva à sa hauteur, tout sourire.

Aaron- Tu sais que ce n’est pas bien de menacer les gens ? Mais pour aujourd’hui, je te pardonne Miss Miller… Mais dis-moi, l’Homme invisible tu comptais le draguer comment ? Il n’est pas facile à atteindre tu sais ?

_________________
La vie, c'est comme une boîte de chocolats...on ne sait jamais sur quoi on va tomber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Miller
&&. SUNNY &&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: {Percutage très sympa ~Aaron~   Mar 4 Nov - 14:42

    Le beau blond lui tira également la langue et elle fit comme si elle était indignée. Comment osait-il tirer la langue à une jeune fille ? Ce n'était vraiment pas digne d'un gentleman. Il lui offrit par la suite un grand sourire et bien sur elle ne put s'empêcher d'y répondre.

    AARON : T’auras qu’à lui dire que je suis ton cousin… comme ça, tu pourras toujours aller le voir…

    Cette perspective était envisageable et plutôt bien pensée. De plus lorsqu'on voyait leur rapport ont pouvait vraiment croire à des cousins et ou à des membres d'une même famille, chose que la jolie brunette n'avait pas vraiment et regrettait plus que tout. Ses parents adoptifs, bien que gentil et aimant, n'était que rarement présent, mais elle avait l'habitude car elle se souvenait que ses vrais parents étaient pareil. A leur souvenir un frison la parcouru et elle se dépêcha de penser bien vite à autre chose, la nostalgie ce n'était pas bon et elle le savait, alors pourquoi tenter le diable ainsi ? Pour être triste et ne plus avoir le moral ? Chose qui n'arrivait jamais, ou presque, à la jeune Carly. Toujours souriante et de bonne humeur, optimiste enjouée redonnant le moral au plus déprimés et faisant rire au lieu de pleurer, toujours avec une petites répliques sous le coude, elle était un petit rayon de joie, son surnom n'était pas Sunny pour rien au moins.

    De toute façon elle ne prit pas la peine de pensée plus longtemps à tous ça. Aaron avait déposé un petit baiser sur son front, chose qui n'était pas dure puisque le haut de la tête de la demoiselle arrivait un peu en dessous des lèvres du beau blond. Et oui elle était petite et alors ? Elle assumait parfaitement sa taille et cela faisait entre autre son charme. Maintenant ce petit bout de femme qui pouvait paraitre ridicule face au grand jeune homme venait de s'élancer sur la glace après avoir poussé son chère camarade. Celui-ci se releva rapidement avec un sourire amusé, puis il se rapprocha de la jolie brunette, en arrivant à sa hauteur il sourit. Le pauvre avait l'habitude des petites blagues de ce démon qui ensuite vous offrait un sourire doux et parfaitement hypocrite dans la situation. Mais que voulait vous, elle avait parfois l'âme d'un enfant qui aimait taquiner et l'instant d'après redevenait calme et sérieuse. De quoi en embrouiller pas mal, sauf ses amis bien sur qui la connaissait un peu trop d'ailleurs...

    AARON : Tu sais que ce n’est pas bien de menacer les gens ? Mais pour aujourd’hui, je te pardonne Miss Miller… Mais dis-moi, l’Homme invisible tu comptais le draguer comment ? Il n’est pas facile à atteindre tu sais ?

    Carly rit de bon coeur. Elle ? Menacer des gens ? Jamais de la vie, elle était trop un ange pour cela. Quoi que. Qui à dit "gueule d'ange mais diable au corps" ? En tous cas il devait avoir connut Aly dans une vie antérieur. Celle-ci fit ensuite un sourire au beau blond, avec un petit air si doux et enfantin que même s'il avait décidé de se venger, il en aurait été incapable. Chacun avait ses atouts, elle avait la chance d'en avoir aussi bien physiquement que mentalement, alors pourquoi s'en priver ?

    CARLY : Je n'ai pas besoin de le chercher l'homme invisible, avec un peu de chance je tomberais bien dessus.

    Et pourtant celui qu'elle aimait n'était vraiment pas invisible, mais hors d'atteinte, inaccessible pour elle, mais elle gardait un infime espoir, aussi fin qu'un fil et ayant presque disparu. Mais il restait une petite flamme dans son coeur qui ne cesserait de brûler pour un beau brun du groupe des cinq, mais fallait-il encore qu'il la remarque autrement que comme une meilleure amie.
    Néanmoins elle ne se permit pas de pense plus longtemps à lui, c'était mieux qu'elle garde le sourire et qu'elle pense à autre chose, tiens à comment embêter encore un peu le jeune homme qui se tenait près d'elle. Bonne idée n'est-ce pas ? Excellente même.

    Le petite bout de femme, bien droit sur ses patins blanc, avait un joli sourire accroché aux lèvres ce qui n'était pas forcément bon signe pour Aaron. Elle se décala d'un petit mouvement gracieux et s'agrippa à son ami pour pouvoir lui faire des chatouilles, et oui car elle savait très bien qu'il était chatouilleux le beau blond pour lui avoir déjà fait de belles séances de tortures avec ça. Celui-ci se débattait, mais bien qu'il soit plus grand et plus fort, elle était petite et agile, cela lui valut de se glisser sous les bras du blondinet et elle put facilement lui faire des chatouilles. Il n'en pouvait plus lorsqu'elle s'arrêta, une ou deux personnes sur la glace les regardèrent avec un petit sourire amusé, ils devaient les prendre pour un couple ou pour de très bons amis qui se cherchaient gentiment.

    CARLY : Toujours aussi chatouilleux j'ai l'impression.

    Oui là on pouvait vraiment dire qu'elle le cherchait. Mais comment y résister ? Taquiner les gens qu'elle aimait faisait partit de son quotidien et elle adorait ça. Ce n'était d'ailleurs pas près de changer tout de suite, dommage pour toi Aaron...

_________________

Tous le monde devrait être légèrement improbable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Davis
&&. ANTHRAX && LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 35
Localisation : euh... dans mon lit?!
Humeur : Bof bof...
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: {Percutage très sympa ~Aaron~   Ven 7 Nov - 12:41

L’après-midi s’annonçait très agréable, qu’en aurait-il pu être autrement ? Une après-midi en compagnie de Carly ne pouvait être qu’agréable. Juste lui et Carly. Sa petite sœur comme il aimait la considérer. Et puis avec elle, c’était toujours des moments de franches rigolades. En même temps, cela ne pouvait pas se passer autrement, ils s’entendaient tous les deux à merveilles, et puis ils étaient tous les deux de gros rigoleurs. Et puis un démon avec un diable, ça ne pouvait pas donner des soirées ennuyeuses loin de là.

Ah le fameux Homme Invisible. Mais que croyait-elle ? Qu’il se laisserait si facilement approcher ? On ne l’appelait pas Homme Invisible pour rien, tout de même. Il aimait se cacher un peu partout et n’apparaitre que lorsqu’il le décidait. Et puis, franchement Aaron préférait qu’elle ne tombe pas sur l’Homme Invisible mais sur un bien visible, portant un joli prénom de quatre lettres. En fait Aaron désespérait de voir ses quatre amis se tourner autour sans bouger leurs fesses. C’tait pas possible ça ! Declan et Eileen, Sean et Carly ! Mais quand est-ce qu’ils arrêteront de croire que l’un est inaccessible pour l’autre et cela vaut dans les deux sens. A croire qu’il n’y avait que lui qui avait remarqué ça ! Enfin… ils finiront bien par s’en rendre compte, c’est ce qu’il préférait se dire. Quoique si cela continuait il risquait d’aller parler à chacun d’entre eux pour leur faire ouvrir leurs petites mirettes.


Aaron- Il est bien plus proche que tu ne le penses…

Aaron lui fit un sourire et s’appuya à la rambarde. Alors que Carly lui lançait un de ses sourires qui n’indiquait absolument rien de bon, enfin surtout pour lui. Quelque chose lui disait qu’il n’allait sûrement pas s’en tirer avec juste une bise sur la joue. Dommage que Carly connaisse tous ses points faibles, et il sut tout de suite ce qu’elle allait faire lorsqu’elle s’agrippa à lui. Non pas cool, vraiment pas cool ça. Pourquoi tant de haine… séance chatouilles. Il tenta de se débattre mais, il était tellement chatouilleux qu’il n’arrivait strictement à rien, se tortillant dans tous les sens sous les assauts incessants de la petite Carly. Un grand dadet d’1m80, se faire battre par une ‘naine’ d’1m02 les bras levés, c’était quand même pas la honte mais que voulez-vous, elle le prenait par les sentiments. Mort de rire, il commençait à avoir mal aux abdos ainsi qu’aux autres muscles, il n’y avait plus qu’à attendre qu’elle se décide enfin à s’arrêter. La seule chose qu’il arrivait à capter c’était les autres personnes, les observant devant les prendre soit pour un couple soit pour des fous. En même temps, ils étaient un peu cinglés quand même. Son calvaire s’arrêta enfin. Merci Mon Dieu !

Carly-
Toujours aussi chatouilleux j'ai l'impression.

Lui ? Chatouilleux ? Elle avait vu ça où ? Jamais il n’avait été chatouilleux… ah si ? Si vous le dites. Il s’accrocha à la barrière pour reprendre son souffle. Il avait donc fait son sport de la journée. Ses abdos lui faisaient à force d’avoir rit et ses muscles, tout endoloris du aux chatouilles incessant et à leur contraction, histoire de résister un peu plus à l’assaut. Oh mais elle ne perdait rien pour attendre mais pas aujourd’hui. Comme on dit la vengeance est un plat qui se mange froid et puis cela serait trop simple s’il le faisait maintenant, Carly s’en douterait.

Aaron- J’ai pas beaucoup changer un deux jours tu sais…

Finit-il par répondre sur un petit ton amusé. Dernière séance de torture, pas plus tard qu’avant-hier. A croire qu’elle adorait ça, le chatouiller. Non mais vraiment. Pauvre de lui. Pourquoi fallait-il qu’il soit si chatouilleux, on pouvait tout lui faire dire lorsqu’on le chatouillait. Ça ne loupait jamais.

Aaron-
En plus c’pas juste, j’peux même pas te le faire….

Petit ton boudeur. Ben quoi ? C’est vrai quoi ! Lui on pouvait l’attaquer sournoisement par les chatouilles et il ne pouvait même pas répliquer. C’était vraiment trop injuste.

Aaron- Tu veux un chocolat chaud, j’tinvite…

_________________
La vie, c'est comme une boîte de chocolats...on ne sait jamais sur quoi on va tomber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {Percutage très sympa ~Aaron~   

Revenir en haut Aller en bas
 
{Percutage très sympa ~Aaron~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une p'tite vidéo sympa sur le Shako...
» The third temptation [Aaron]
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Des animaux très curieux .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ & Hey Jude :: { && LONDON. :: &&. Patinoire.-
Sauter vers: