Un lycée où cinq adolescents se rebellent grâce à une radio.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 & Devant le cinéma {{ Aaron

Aller en bas 
AuteurMessage
Jude De GrandeCour
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 25
Date d'inscription : 28/10/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: & Devant le cinéma {{ Aaron   Ven 31 Oct - 18:13

{ C'est tout pourri & tout court, j'suis désolée T.T }

    MR DE GRANDECOUR « Judie, tu as prit ton parapluie ? Il pleut dehors. »
    JUDE« Ouais ouais. »

    La jeune fille prit le parapluie appuyé contre le mur près de la porte et sortit sous la pluie. La maison des De GrandeCour ne se situait pas vraiment dans le centre ville mais, en dix minutes à peine à pied, on l’atteignait. Elle ouvrit le parapluie et prit la direction du centre ville, marchant sur le trottoir d’une démarche simple et élégante qui lui était propre. Même si elle se forçait encore pour avoir cette démarche là justement et que ce n’était pas encore naturel. Habillée d’un jean bleu délavé et d’une chemise de garçon retenue à ses hanches par une ceinture pour affiner sa taille, elle avait un look de ‘cool attitude’ qui était parfaitement trompeur. En la voyant comme ça, on pourrait presque croire qu’elle était une fille sociable, souriante et heureuse comme tout. Et ce n’était pas le cas.

    Il n’était pas vraiment tard et étant samedi, les gens se bousculaient dans les rues, ce qui agaça Jude. Elle n’aimait pas la foule pour la bonne raison qu’elle n’aimait pas les gens en général. Evidemment, n’ayant pas vraiment contacté ses amis dans le but de faire une sortie, l’adolescente était seule, sans savoir quoi faire. Le centre ville ne manquait pas de centre d’activité mais, il était dur de savoir lequel choisir. Un Bowling ? Non, Judie n’en avait jamais été très fane et de plus, jouer seule ou avec des inconnus de la tentait pas. Une balade dans le parc ? C’était plaisant mais non. Un cinéma ? Pourquoi pas après tout ? Encore faudrait-il qu’elle sache quels films étaient à l’affiche.

    Ainsi donc, elle prit la direction du cinéma. En chemin, elle aperçut un stand de boisson et s’acheta un simple jus de fruit qu’elle but très rapidement. Puis, elle sortit une flasque de son jean, calant son parapluie sous son bras et versa le contenu dans le gobelet en plastique à présent vide. Ensuite, elle rangea la flasque dans l’endroit où elle se trouvait auparavant. Jude avait piqué de la vodka à son père. Ce n’était ni la première ni la dernière fois. Evidemment, Mr De GrandeCour ne comprenait jamais pourquoi le volume de sa bouteille diminuait mais Jude trouvait toujours le moyen de lui faire croire que c’était lui qui en avait bu autant la dernière fois qu’il en avait prit un peu. Ce n’était donc pas demain la veille que Jude se ferait prendre et arrêterait son petit manège.

    Elle arriva enfin devant le cinéma. Et au même moment, tout un tas de gens sortirent du bâtiment. Une séance ou même plusieurs venaient visiblement de se terminées. Jude avala une gorgée de sa boisson ce qui la réchauffa de l’intérieur. Elle s’avança, prête à rentrer mais, quelqu’un la bouscula. Son verre se renversa sur sa chemise. Elle lâcha le gobelet. Colérique et rancunière, elle se retourna vers le malheureux :

    JUDE« Putain ! C’est trop dur de faire attention où vous marchez ? Vous avez pas les yeux en face des trous ou quoi ? »

    Le vouvoiement n’était pas spécialement approprié. Elle ne s’en rendit compte qu’après avoir craché sa colère sur l’inconnu, du ton le plus froid et méchant qu’elle pouvait employer pour l’heure. Il n’était pas beaucoup plus âgé qu’elle. D’un an ou deux à la rigueur. Il était plutôt charmant dans un sens mais, que quelqu’un soit charmant n’avait jamais empêcher Jude d’être méchante et sarcastique. La preuve en était de ce cher Declan. La pluie tombait toujours, l'inconnu était trempé et Jude était énervée. Elle recula un peu son parapluie pour ne pas que ce malotru s'abrite dessous qui plus est.

    JUDE« Tu me dois un verre. »

    Ce n’était pas une invitation, juste une constatation qu’elle avait lâché d’un ton neutre. Il lui devait un verre de vodka, c’était tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Davis
&&. ANTHRAX && LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 35
Localisation : euh... dans mon lit?!
Humeur : Bof bof...
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: & Devant le cinéma {{ Aaron   Sam 1 Nov - 15:58

Que pouvait-il bien faire ? Cela faisait deux heures qu’Aaron en cherchait désespérément la réponse. On était samedi, pourtant d’ordinaire un très bon jour mais là, c’était le vide total. Sa matinée avait été passé à son club équestre en compagnie de son cheval, comme tous les samedis matins. Enfin presque comme tous les samedis matins, cela lui arrivait de temps en temps de ne pas se lever et donc de zapper sa leçon d’équitation. Pas très grave en somme, il allait à une autre séance le mercredi soir. Enfin, bref… cette après-midi, Aaron tournait en rond dans sa chambre, cherchant une activité à faire. Voir ses potes ? Mouais non… Voir une copine ? Bof… Faire de la console ? Encore moins… Se mater un film ? Tiens pas bête idée ça. Mais lequel ? Il verrait ça sur place après tout.

Aussitôt pensé, aussitôt adjugé. Aaron enfila son manteau, chercha ses baskets un peu partout dans la maison, sous son lit. Etrange comme endroit. Passons. Attrapa son MP3 et ses clés, salua sa mère rapidement et sortit. Direction le cinéma. Son MP3 sur les oreilles, il arriva rapidement devant le ciné. A croire que tout le monde avait eu la même idée que lui. Levant les yeux vers les affiches, il réfléchit au style qu’il voulait. Horreur ? Ouais pourquoi pas… quoique… une comédie n’était pas mal non plus. Ou de l’action ? Le nouveau James Bond. Ben voilà. Vendu.

Et il ne fut pas déçu. De toute façon, il n’est jamais déçu avec les James Bond. Toujours autant géniaux. Il suivit la vague de spectateurs sortir dans la rue, marchant la tête ailleurs, son MP3 revenu sur ses oreilles, il ne faisait pas vraiment gaffe à son environnement, même la pluie ne semblait pas le traumatiser plus que ça et ce fut donc une collision frontale avec une jeune fille qui le sorti de sa torpeur d’après film. Il leva les yeux vers la jeune fille qu’il était persuadé d’avoir déjà vu quelque part. Au lycée sûrement. Elle était mignonne, sous son parapluie, mais un peu stressée visiblement. Tiens, il pleuvait ? Aaron s’aperçut qu’il était trempé et qu’il aurait mieux fait de rester dans le cinéma plutôt que de sortir. On ben maintenant, c’était fait. En tout cas ce n’était pas l’amabilité qui étofferait l’inconnue. Aaron lui fit un grand sourire. Effectivement il ne regardait pas devant lui.


Aaron- Désolé… je ne t’ai pas vu…

Il avait répondu d’un ton sympathique. Il aurait pu être aussi méchant qu’elle. Après tout, elle était aussi coupable. Elle n’ont plus ne regardait pas devant elle. Sinon, elle l’aurait éviter. Mais il n’en avait pas l’humeur ni la motivation pour s’énerver lui aussi et puis valait mieux prendre ça avec sympathie. Un verre ? Aaron baissa les yeux pour découvrir le gobelet de jus de fruit au sol. Oups… Nouveau sourire.

Aaron- Y’a un café en face, si tu le veux tout de suite… je t’en offre même deux pour te rendre le sourire. Je m'appelle Aaron.

_________________
La vie, c'est comme une boîte de chocolats...on ne sait jamais sur quoi on va tomber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude De GrandeCour
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 25
Date d'inscription : 28/10/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: & Devant le cinéma {{ Aaron   Sam 1 Nov - 16:53

    AARON« Désolé… je ne t’ai pas vu… »

    Sourire sympathique accompagnant cette phrase ou non, Jude ne pouvait que réagir mal. Il ne l’avait pas vu. Elle était transparente maintenant ? Oui, elle ne voyait que le mauvais côté des choses et alors ? Elle n’aimait pas être ignorée ou invisible. Qui aimait de toute façon ? Enfin, à part les imbéciles et ceux manquant de confiance en eux évidemment. Et même si Jude était dépressive, elle ne manquait pas de confiance en elle. Et, le pire là dedans, c’est que quand le damoiseau avait dit cette phrase, il avait employé un ton sympathique, comme si il n’avait pas fait exprès de dire cette phrase blessante. Or, Jude n’aimait pas la méchanceté malgré qu’elle l’emploi tout le temps mais, si il y avait bien une chose qu’elle détestait encore plus, c’était la méchanceté involontaire.

    AARON« Y’a un café en face, si tu le veux tout de suite… je t’en offre même deux pour te rendre le sourire. Je m'appelle Aaron. »

    Un café ? ! Cet imbécile d’Aaron voulait lui échanger son verre de vodka contre un pauvre café sûrement répugnant ? Il la prenait pour une ahurie au quoi ? Il croyait sincèrement qu’elle allait accepter. Elle plissa les yeux de fureur et lui jeta un regard assassin avant de se reprendre. Ok, c’était un imbécile et, il n’était pas tellement censé savoir ce qui se trouvait dans son verre. Et même si cela ne pardonnait rien, cela empêchait tout de même de se mettre en colère ridiculement.

    JUDE« Un café ? C’est pas un café que je veux, c’est mon verre de vodka. »

    Elle ne s’était pas donné la peine d’employer le ton sympathique que lui avait prit. C’était pas utile et ça ne lui correspondait pas de toute façon. Elle n’était gentille qu’avec ses amis et encore, pas toujours. Donc, il était quasiment inenvisageable de penser qu’elle serait sympathique à son égard. Il avait beau être charmant, ça restait un imbécile qui lui avait fait perdre son verre de vodka et qui voulait le remplacer contre un stupide café insipide. Et le tout avec un sourire. Quel genre de personne souriait à des inconnus, franchement ? C’était clairement un idiot stupide et socialement développé dont la gentillesse et la générosité n’avait pas de fin. Le genre de personne qu’elle n’aimait pas du tout. Peut être n’était-il pas vraiment comme ça mais, c’était ainsi qu’elle le percevait.

    JUDE « Ecoutes Aaron, t’es bien mignon mais, tu viens de me faire perdre la seule chose capable de me calmer. T’es trop imbécile pour comprendre que tu ferais mieux de t’excuser et de te barrer ? »

    Elle utilisait un ton mesquin destiné à le faire déguerpir. Ok, il lui avait fait perdre son verre mais, elle préférait encore rentrer chez elle et supporter la présence de son père plutôt que de devoir prendre un café avec ce Aaron. Déjà, elle n’avait jamais goûter de café et ignorait si elle aimait ou non. Elle serait ridicule si elle acceptait pour finalement être dégoûtée à la première gorgée. Elle changea son parapluie de main et se remit une mèches de ses cheveux bruns détachés qu’elle aimait tant derrière son oreille. Elle afficha une moue septique en ajoutant :

    JUDE« A moins que tu aies du Wisky à me proposer bien sûr. »

    Bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Davis
&&. ANTHRAX && LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 35
Localisation : euh... dans mon lit?!
Humeur : Bof bof...
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: & Devant le cinéma {{ Aaron   Dim 2 Nov - 11:47

Jude- Un café ? C’est pas un café que je veux, c’est mon verre de vodka.

Le sourire d’Aaron disparut aussi vite qu’il était arrivé. De la vodka ? De un, il ne lui paierait pas un verre de vodka. Tout simplement parce que en premier lieu le serveur ne lui donnerait jamais son verre vu qu’il n’avait pas 21 ans et puis que ce n’était sûrement pas dans ses habitudes d’aller payer un verre d’alcool à quelqu’un même pour une fille aussi séduisante que le pouvait-être celle qui était en face de lui.

Mais malgré tout, Aaron sentait que cela serrait extrêmement dur de l’apprivoiser. Elle était sur le qui-vive depuis qu’il lui était rentré dedans et bizarrement, il était persuadé qu’elle n’en était pas à son premier verre de vodka de la journée. Et puis le ton employé n’indiquait rien de bon. Il aurait pu lui dire ciao et s’en aller. Mais non. Ce n’était pas dans ses habitudes, mais s’il la laissait là, il se sentirait coupable. De quoi ? Il n’en avait aucune idée, mais il avait ce sentiment. Donc il resterait quoiqu’elle dise. Premièrement, il s’était excusé alors pourquoi revenait-elle là-dessus ? C’est qu’elle commençait sérieusement à le chauffer. Ca va, il n’avait pas non plis fait exprès de lui rentrer dedans. Et puis, elle aussi était dans son tord. Si elle avait été plus inspirée par son environnement que son verre de vodka, elle l’aurait vu et elle aurait pu l’éviter, qu’elle ne vienne donc pas tout lui foutre sur le dos.

Un verre de whisky ? Allez donc. Encore mieux. En plus, le whisky ce n’était vraiment pas bon. La vodka passait encore mais le whisky. Eurk. Elle ne doutait vraiment de rien. Avait-il une tête a avoir du whisky ou de la vodka sur lui ? Non, bon alors. Et puis, en plus il ne lui avait pas proposé un café, mais juste d’entrer dans un café pour prendre son verre à la noix. De toute façon le serveur ne lui donnerait pas alors.


Aaron- Quand je parlais d’entrer dans un café, ce n’était pas forcément pour prendre un café. Ecoute un peu ce qu’on te dit avant de faire une conclusion générale ! Pour ton whisky non j’ai pas ça ! Désolé je bois autre que ce truc infect ! Je te donne un conseil, même si tu n’en veux pas, fais gaffe avec l’alcool cela risquerait de te porter préjudice un jour ! Et lorsqu’on est poli, la moindre des choses c’est de se présenter ! Mais visiblement, tu l’as oublié ! Donc je recommence, moi c’est Aaron et toi ?

Non mais ! Un ton froid et sec. L’allait quand même pas se marcher sur les pieds par une alcoolique, limite furie sur les bords, non ?! Et tant pis si elle n’appréciait pas sa façon de lui parler ou d’être. Qu’elle devienne son ennemi, cela lui importait peu. Il avait l’habitude d’avoir des ennemis, aussi bien en Aaron qu’en Anthrax. Bon, il en avait beaucoup plus en Anthrax, cause de son franc parlé. Un peu trop franc d’ailleurs. Mais Aaron ne supportait pas ne pas dire les choses comme elles étaient. A quoi cela servait d’enjoliver la situation ou de mentir. A rien. Il préférait être franc, quitte à blesser la personne en face mais au moins, on ne pourrait pas l’accuser de mensonges ou autres. Et puis, cela faisait 17 ans qu’il était ainsi, ce n’était sûrement pas aujourd’hui qu’il allait changer, même avec une alcoolique comme interlocutrice.

_________________
La vie, c'est comme une boîte de chocolats...on ne sait jamais sur quoi on va tomber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude De GrandeCour
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 25
Date d'inscription : 28/10/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: & Devant le cinéma {{ Aaron   Dim 30 Nov - 15:21

{{ J'ai édité. C'est toujours nul mais, au moins, c'est un peu moins minuscule >.<



    Ouais, un verre de Wisky était exactement ce qu’il lui fallait. La vodka lui ferait penser à ce verre perdu et donc forcément à cet abruti d’Aaron qui se tenait en face d’elle. Bref, un verre de wisky était tout ce qu’il lui fallait. Sauf que le garçon en face d’elle devait avoir à peu près son âge, à un ou deux ans près et n’était sûrement pas du genre à avoir une fausse carte d’identité ou à se faire passer pour plus vieux pour acheter de l’alcool. En clair, il ne devait pas avoir de wisky. Donc, il ne serait jamais son ami. Quoique Lisa non plus ne buvait pas et pourtant, elle était sa meilleure amie…Mais, les circonstances faisaient que…hum.

    AARON « Quand je parlais d’entrer dans un café, ce n’était pas forcément pour prendre un café. Ecoute un peu ce qu’on te dit avant de faire une conclusion générale ! Pour ton whisky non j’ai pas ça ! Désolé je bois autre que ce truc infect ! Je te donne un conseil, même si tu n’en veux pas, fais gaffe avec l’alcool cela risquerait de te porter préjudice un jour ! Et lorsqu’on est poli, la moindre des choses c’est de se présenter ! Mais visiblement, tu l’as oublié ! Donc je recommence, moi c’est Aaron et toi ? »

    Jude cilla. Il se prenait pour qui pour lui donner des conseils foireux ? Qu’elle arrête l’alcool et puis quoi encore ? Tant pis si cela lui portait préjudice. Tant pis si ce n’était pas bon pour sa santé physique. C’était bon pour sa santé morale pour l’instant et cela lui suffisait. Se confier aurait été plus utile mais Jude n’avait pas assez confiance en les autres pour le faire. Car même en Lisa, sa meilleure amie ou Alec et Nathan, ses deux meilleurs amis, elle n’avait pas assez confiance. Alors, à qui d’autre mis à part sa bouteille elle aurait pu révéler ses petits malheurs ? A personne bien sûr. Ainsi donc, cet ahuri n’avait pas à lui dire ça. A lui dire ce qu’elle devait faire alors qu’il ne la connaissait pas et ne savait rien de sa vie.

    JUDE « J’ai pas envie de me présenter. »

    Elle cilla mais n’arrêta pas de la fixer. Elle ne comptait pas lui céder aussi vite. Bon, il était clair que se présenter n’était pas céder en lui même mais, tout de même. Sauf que Jude était Jude et que précisément, elle n’était pas prête à céder la moindre petite chose, qu’elle quelle soit. Elle aimait bien se sentir supérieure et plus savant que les autres, même si cela se résumait à une bête histoire de savoir le prénom de l’autre ou non. C’était clairement stupide hein ? Mais bon, Judie était ainsi et ce n’était pas pour Aaron qu’elle allait changé si ? Enfin, pas pour l’instant en tout cas puisqu’elle ne le connaissait pas et que déjà, elle commençait à le détester puisqu’il lui tapait sur les nerfs avec ses conseils à la noix.

    JUDE « Tu peux m’appeler l’alcoolique si tu veux. T’as l’air de le penser. »

    Avec un regard hautain destiné à Aaron, Jude recula de trois mètres, prête à partir et à reprendre tranquillement le cours de sa vie. Parce que toute cette histoire était stupide. Et que rester avec un abruti qui lui avait fait perdre son verre ne lui plaisait guère. Néanmoins, tout en fixant le jeune homme, elle poussa un énorme soupir et avança vers lui. Puis, généreuse, elle tendit le parapluie plus en hauteur et en avant de manière à ce qu’ils soient tout les deux protégés de la pluie.

    JUDE« Va pour un café. Je te dirais mon nom après. Si l’envie m’en prend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Davis
&&. ANTHRAX && LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 35
Localisation : euh... dans mon lit?!
Humeur : Bof bof...
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: & Devant le cinéma {{ Aaron   Jeu 18 Déc - 0:41

On peut dire à une fille qu’on a envie de l’étriper ? Mouais nan. Ça se fait pas. N’empêche que cette alcolo de première, il aimerait bien la secouer fort, jusqu’à ce qu’elle en ait le tournis et qu’elle régurgite sa vodka et qu’elle le déteste. Quoique sur ce dernier point, elle devait déjà le détester. Et alors ? Qu’est-ce qu’il en avait à cirer qu’elle le déteste. Justement, il était là pour qu’on le déteste. Pour dire les choses qui fâchent. Et il en avait sorti des choses qui fâchaient. Des choses que certains ne voulaient pas entendre et pourtant. Mais à quoi bon mentir aux gens ? Lui, détestait mentir. C’était un piètre menteur et en même temps, il n’en avait strictement rien faire. IL était là pour ça et puis c’était tout. Et ceux qui n’acceptaient pas et bien, qu’ils s’en aillent. D’ailleurs, en parlant de s’en aller, il en avait bien envie de le faire. De laisser l’alcoolique pleurnicher sur son verre de vodka vide et rentrer chez lui et l’oublier. Arès tout, il ne la connaissait pas. Juste de vue et franchement cette première impression ne lui donnait carrément pas envie de la connaitre d’avantage.

Aaron- Et bien ne te présente pas…

Il n’allait quand même pas la torturer pour qu’elle lui dise comment elle s’appelait ? Si ? Naaan. Quoique… non. Juste l’étriper. L’étrangler, lui tirer les cheveux, la secouer comme un prunier. Oui, ça il pourrait le faire mais la torturer ? Non. Il n’était pas si sadique. Et puis de toute façon, elle semblait tellement bien lunée, que ça risquait de se retourner contre lui. Une fille en colère est redoutable, menaçante et violente. Donc on fera profil bas en sa présence. Oui, ça pour penser qu’elle était alcoolique, il n’y avait aucun à soucis à se faire. Il le pensait. En même temps… il y avait de la matière à le penser. Pleurant sur son verre de vodka qui vient de s’écraser au sol et l’engueulant parce qu’il osait lui payer un café plutôt qu’un whisky. Donc oui, alcoolique était le mot ou alors jeune fille en détresse, appelant SOS. Mouais ça marchait aussi. Quoique dans son cas, il en doutait… allez savoir…

Aaron- En quoi ce que je pense t’intéresse ?

Ben oui quoi ?! Elle hurle pour un verre de vodka. Joue les durs et plaf d’un coup, ce qu’Aaron pense l’intéresse ? Les filles étaient étranges… très étranges. En même temps, c’est bien pour cette raison qu’on les aimait ? Hein ? Pour leur côté mystérieux. Et puis, elle, elle en avait des côtés mystérieux. C’est vrai quoi ? Qu’est-ce qui avait bien pu lui arriver pour qu’elle se mette à boire à son âge et ce, sans pouvoir s’en passer plus de trois minutes ? Etrange…

Jude- Va pour un café. Je te dirais mon nom après. Si l’envie m’en prend.

Oulà… super changement. Aaron devait l’avouer, il ne s’y attendait carrément pas à celle-là. Non, il pensait plutôt qu’elle allait lui en retourner une pour lui avoir fait perdre sa vodka et qu’ensuite elle le planterait un plein milieu du trottoir. Mais apparemment pas. D’un côté, ça lui faisait l’œuf de devoir passer un peu plus de temps avec, ce qui était visiblement une chieuse, mais de l’autre ça lui faisait plaisir. Peut-être qu’elle buvait, un peu trop même, mais au moins, elle ne semblait pas si cruche que d’autres personnes. Enfin… c’était un bon point pour elle. Et puis peut-être qu’il finirait enfin par connaitre son nom. Quoique… il pouvait le connaitre sans passer par elle. AU lycée, il y avait forcément quelqu’un qui la connaissait. Il fit un léger sourire. Toujours être convivial, même avec l’ennemi. Ça déstabilise.


Aaron- C’est un bon début…

Sans prévenir, il lui attrapa le bras et qu’elle déteste ça, il en avait, comment dire… rien à faire ? Il l’entraina dans le café d’en face, peut-être un peu de force mais en même temps, elle avait accepté alors… Lui tenant toujours le bras, il entra dans le café et s’installa à la première place libre.

Aaron- Excuse de la brutalité mais je voulais pas prendre le risque que tu t’en ailles si tu changeais d’avis… alors… dis-moi euh… Victoria… je peux t’appeler Victoria ? Je préfère à Alcoolique… tu peux me dire ce que tu trouves de bon à boire en plein milieu de l’aprem ?

_________________
La vie, c'est comme une boîte de chocolats...on ne sait jamais sur quoi on va tomber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude De GrandeCour
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 25
Date d'inscription : 28/10/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: & Devant le cinéma {{ Aaron   Jeu 18 Déc - 14:16

{{ Voilà. Alors vu la fin de mon RP, soit Aaron la retint, soit non et dans ce cas, je propose qu'on fasse un nouveau topic }}

[ Changement du décor // Café ]


    AARON « C’est un bon début… »

    Effectivement, c’était un bon début. De son côté à elle. Parce qu’accepter de prendre un café avec une personne qui venait de lui faire perdre son verre de vodka n’était pas tout à fait une chose courante. En même temps, il était rare que quelqu’un lui fasse perdre son verre d’alcool. Il y avait un début à tout apparemment. Bref. Elle le fixait toujours, attendant une petite parole ou une réaction, n’ayant elle même rien à ajouter ou à faire. Et, soudainement, il lui attrapa le bras et la traîna de force dans le petit café d’en face. Jude détestait qu’on la touche. Surtout sans son accord. Et ce malotru se permettait de le faire après avoir été la cause de la part d’un verre de vodka. Visiblement, il n’avait pas peur de la colère de la jeune fille. Donc soit, il était très courageux, soit, il était un abruti fini. La demoiselle ne pu s’empêcher de penser que ça devait être la deuxième solution.

    Traînée de force par cet abruti d’Aaron, ils entrèrent tout les deux dans le petit café. Un café normal : des tables, des gens, des verres, des tasses, des serveurs…En bref, rien qui ne sortait de l’ordinaire. Il y avait pas mal de monde, sans doute à cause de la pluie au dehors. Les gens avaient sans doute préféré se réfugié dans ce café et se réchauffer en attendant que la pluie cesse. Aaron les dirigea vers la première table libre, une petit table pour deux personne en bois. Rien de particulier pour autant. Il la lâcha et s’assit et Jude envisagea un instant de faire demi tour et se partir. Mais, elle se résigna, referma son parapluie qui était toujours ouvert et le posa sur un coin de la table avant de ‘asseoir également, en face d’Aaron.

    AARON « Excuse de la brutalité mais je voulais pas prendre le risque que tu t’en ailles si tu changeais d’avis… alors… dis-moi euh… Victoria… je peux t’appeler Victoria ? Je préfère à Alcoolique… tu peux me dire ce que tu trouves de bon à boire en plein milieu de l’aprem ? »

    Il s’excusait, c’était déjà ça. Bon, il était clair que pour Jude c’était loin d’être suffisant pour qu’elle oublie et pardonne mais, c’était déjà un début. Un bon début même. Mais, forcément, le fait qu’il l’appelle ‘Victoria’ gâchait un peu ce bon début. La jolie brune n’aimait pas ce prénom. Sans raison particulière. Peut être était-ce parce que quand elle avait trois ans, une certaine Victoria lui avait volé sa peluche d’éléphant bleu ou tout simplement, peut être parce qu’elle trouvait ce prénom dénué de grâce et d’élégance. Quoiqu’il en soit, elle détestait. Elle préférait encore qu’il l’appelle l’alcoolique. En tout cas, le fait qu’il lui demande ce qu’elle trouvait bon à boire en plein milieu de l’après midi lui fit froncer les sourcils. Il y avait certains sujets qu’il ne fallait pas aborder avec elle. Comme son amour pour la boisson par exemple. Elle voulut lui en toucher deux mots mais le serveur apparut.

    SERVEUR « Bonjour ! Que désirez-vous ? »
    JUDE « Pouvez-vous revenir dans deux minutes ? »
    SERVEUR« Bien sûr. »

    Judie s’était efforcé de garder une voix et un ton cordial envers le serveur. Cela semblait avoir plutôt bien fonctionné. Néanmoins, le regard neutre qu’elle avait en présence du serveur se transforma en regard assassin lorsqu’elle posa les yeux sur Aaron. Ce n’était pas parce qu’elle s’était montré cordiale et aimable l’espace de quelques secondes que sa colère ou son mépris pour Aaron avait disparu.

    JUDE« Je n’ai jamais dit que je trouvais cela bon. Et ça ne te regarde pas. »

    A la rigueur, ces quelques mots auraient pu être dit d’un ton normal et pas du tout accusateur. Néanmoins, Jude mit toute sa haine et sa colère dans cette petite phrase et, Aaron ne pouvait que le remarquer. Et le prendre mal si il agissait comme quasiment tout le monde. Surtout que la brunette n’avait à priori rien de sympathique. Elle croisa les bras et les jambes puis les décroisa et se leva.

    JUDE« C’était une idée stupide. Pas de café avec toi. »

    Elle lissa le devant de sa chemise qui n’avait pourtant aucun pli et prit son parapluie. Toujours légèrement colérique, elle jeta un regard noir au jeune homme et prit un air digne qui était à la fois irrité. La moue de Jude à cet instant aurait pu être marrante à voir. Dans d’autres circonstances. Elle était déjà suffisamment sur les nerfs alors, si Aaron se mettait à rire d’elle, cela risquait fort de dégénérer. Un peu plus. Néanmoins, l’espace du seconde, elle abandonna son masque de fierté et se mépris et afficha un air neutre, presque désolé si ce n’est son regard qui resta dur.

    JUDE « Pas Victoria. Je m’appelle Jude. »

    Puis, elle se dirigea tout naturellement vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Davis
&&. ANTHRAX && LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 35
Localisation : euh... dans mon lit?!
Humeur : Bof bof...
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: & Devant le cinéma {{ Aaron   Ven 2 Jan - 1:07

[HJ: en plus j'ai mis longtemps à te répondre et en plus c'est tout nul et tout court >.< Désolé... si tu veux que je change des trucs pas de soucis... ]


Rien qu’à la tête qu’elle fit au nom de Victoria, Aaron savait que ce prénom ne lui plaisait pas. Tant pis pour elle, elle avait qu’à s’être présentée. Elle assume les conséquences et puis, lui, il trouvait ça très joli, comme prénom. En plus cela lui allait bien. Mais bon, il l’appellerait autrement si elle le souhaitait… enfin si elle se décidait à lui donner son prénom. En même temps, vu comment ils étaient très mal partis, elle ne risquait pas de lui donner comme ça. Le serveur se pointa et vu comment ‘Victoria’ le renvoya dans ses pénates, la suite de leur entrevue très sympathique s’annonçait mal. Ou était-ce plutôt le regard de tueur qu’elle lui envoya la seconde suivante, qu’elle aurait eu des révolvers à la place de ses yeux verts, Aaron en serait mort. Ok… ça commençait mal, ou plutôt ça continuait mal. N’empêche qu’elle pourrait y mettre un peu du sien. Lui, avait essayé d’être aimable et elle, la seule chose qu’elle sache faire c’est être agressive et sur la défensive. Qu’elle se détende un peu, il n’allait pas la manger. Elle n’était sûrement pas comestible. Quoique… ça dépendait de quel point de vue. Enfin bref… certes, il n’avait sans doute pas poser la meilleure des questions mais ça l’intriguait. Comment une jeune fille de son âge, d’apparence pas vraiment dépressive, juste en apparence du moins, pouvait en arriver-là, à boire de la vodka en plein après-midi ? Même pour lui, qui aimait bien l’alcool, ça lui était inconcevable d’en boire pour son quatre heures… Et c’est vrai que cela ne le regardait pas. Mais bon, il était comme ça. Il aimait venir en aide aux autres, si tant est que ‘Victoria’ ait besoin de lui. Apparemment pas. Vu l’intonation de sa voix. Certes, il aurait pu hurler. En temps normal, il l’aurait fait. Mais après rapide réflexion, à quoi bon s’énerver contre elle ? Elle l’était déjà assez suffisamment pour qu’il ne fasse aucune remarque sur son amabilité.

Aaron- Tu as sans doute raison… ça ne me regarde pas…

Qu’elle détruise sa vie si elle le souhaitait. Après tout, elle avait raison, cela ne le regardait pas. En plus, il ne la connaissait pas alors qu’en avait-il à faire d’elle ? Qu’elle se saoule comme bon lui chantait, il n’irait sûrement pas la plaindre… il avait bien d’autres choses à faire que de s’occuper d’une sale gamine, arrogante et trop fière pour demander de l’aide. D’ailleurs, elle se leva, lui lança un regard bien noir. Son air digne et fier ne sonnait pas du tout avec la situation. Voulant faire bonne figure devant lui… ou pas. Aaron fit un léger sourire. Peut-être que finalement, il arriverait à en faire quelque chose de cette fille qui s’appelait Jude. Joli aussi comme prénom. Ça sonnait mieux pour elle. Jude se dirigea vers la sortie, Aaron a sa suite. Il n’allait sûrement pas la laisse partir ainsi alors qu’il avait réussi à lui faire décrocher des mots autres que je veux un verre de whisky ou de vodka. Ça serait trop bête. En trois enjambées, il se trouva face à Jude, et lui bloqua le passage dans un grand sourire.

Aaron- Ok Jude… pas de café… tu veux quoi à la place ?

_________________
La vie, c'est comme une boîte de chocolats...on ne sait jamais sur quoi on va tomber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: & Devant le cinéma {{ Aaron   

Revenir en haut Aller en bas
 
& Devant le cinéma {{ Aaron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Observer devant le cinéma n'est pas une cinécure ! [Livre 1 - Terminé]
» René Civil devant le tribunal criminel
» The third temptation [Aaron]
» La mort la plus lente de tout le cinéma : Sortez le pop-corn
» L'ambassadeur Fritz Cinéas précise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ & Hey Jude :: { && LONDON. :: &&. Cinéma.-
Sauter vers: