Un lycée où cinq adolescents se rebellent grâce à une radio.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Piscine et les Filles. { Brooke.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sean Lewis
&&. LONE &&. ADMiN &&. LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Sam 11 Oct - 18:59

    LA PiSCiNE ET LES FiLLES.
    BROOKE DELANNEY ET SEAN LEWiS.


    « Non, J’n’ai pas oublié tous ces talons carrés,
    Ces filles au beau fessier qui firent fureur cet été,
    Je lis S.A.S pour me remémorer,
    Je rêve de bas résille, de filles qu’on déshabille,
    Qui galopent et s’égosillent,
    Et déjà mes yeux brillent devant une photo de … »

    Haa les filles. Elles pouvaient être deux choses à la fois. Un être humain, vivant et normal, qu’on pouvait prendre de sympathie qui pouvait vous faire rire aussi tout en restant sérieuse pour remettre les garçons dans le droit chemin. Mais aussi travailleuse et joueuse, ces dernières pouvaient parfaitement être des confidentes pour les plus grands secrets, elles qui aiment Paris, Closer ou autre magazine complètement stupide qui ne fait que retracer les petits aléas de la vie de tel ou tel personne bien connu. Ca pouvait être aussi une sœur qui ne faisait qu’un avec vous. Ou encore une petite amie pour jouer le plus parfait des couples. Tout ça, Soit, mais aussi, un passe temps. Un élément de rêve improbable qui pouvait vous emmener paisiblement dans un pays lointain où vous, simple garçon, rentré dans le pays des merveilles avec la plus jolies des filles. Bien là sont les plaisirs d’un garçon à un moment ou à un autre de sa vie. Plaisirs secrets jusqu’au jour où il rencontrera une perle. Enfin, sa perle. Pourtant, si on était comme Sean, il avait déjà vécu ce genre de plaisir et avait déjà trouvé une perle. Mais pas encore la perle qui pourrait le supporter jusqu’à la fin de ses jours, bien qu’il pouvait être le garçon le plus parfait du monde pour une fille. Mais aujourd’hui, ce n’était pas le cas, le beau brun était bel et bien célibataire. Mais pour combien de temps encore ?

    La période de Célibat, c’était quand même quelque chose. Ces périodes étaient en quelques sortent des moments de libertés, et c’est bien là qu’on voyait un dilemme inexistant. D’un côté, le célibat est la liberté de faire se qu’on veut avec qui on veut. De l’autre, la vie de couple et faire ce qu’on veut avec une seule personne. Bien qu’en général la période de couple on ne la choisissait pas, notre tête nous forçait à la vivre en tombant amoureux. Mais on n’en était pas là. Sean était seul. Sans amour et sans rien. Mis à part sa sœur et ses amis. Et qui disait qu’il était seul, disait que ce cher Môssieur avait tout les droits de vus sur toutes les filles. Quelle aubaine … Ou plaisir plutôt. Hum … Venons-en donc au présent. Aujourd’hui on était Dimanche. Les cours avaient malheureusement repris depuis une semaine, quoi que, depuis la rentrée, Sean et les siens avaient pu reprendre leur droit sur les ondes de Pacey High. Et il faisait chaud. Et beau aussi. Le soleil régnait quoi, et sa dictature aller sûrement prendre fin d’ici quelques temps. Autant en profiter, non ? Dommage, il était seul ce pauvre Sean. Sa sœur était partie avec Carly faire du Shopping alors que Aaron et Declan étaient partis s’enfermés dans une salle de cinéma … Par ce temps. Bref. Le cinquième des Free Cry se demandait ce qu’il pouvait faire. Maintenant.

    Et si on revenait à ces plaisirs de garçons ? Et si, il draguait ? Vaste mot. Bien qu’il ne faisait pas ça souvent. Et encore quand il le faisait, ce n’était pas exprès. Ouais. Parce que Sean ne draguait pas, en général, ca se faisait comme ça. Par hasard. C’était comme beaucoup de relation amoureuse. Le hasard faisait bien les choses, n’est-ce pas ? Bref. Il finit enfin une longue discussion au téléphone avec Lucy Harvey qui n’était dans la région pour le week-end, et Sean pouvait enfin quitter son appartement dans lequel il vivait avec Eileen. Bien entendu, il avait préparait son sac. Serviette, Short de bain, téléphone, porte monnaie et autres trucs complètements inutiles, le beau brun pouvait enfin se rendre à la piscine son sac sur une épaule.

    Une fois dans le lieu dit, Sean paya et alla se changer dans les cabines, quelques secondes plus tard, il ressorti en short de bain style hawaïen rouge et blanc sur les cuisses et rien sur le dos, a part son sac dans lequel se trouvait à présent chaussures, chaussettes, jeans et chemises bleus. La piscine. L’endroit rêvait pour rencontrer ou plutôt de voir de jolies filles. Après avoir posé son sac, il fit un rapide plongeant, tout en élégance. Même s’il n’était pas bon à la patinoire, en ce qui est de la natation, le beau brun était comme un poisson. Bien que ce plongeon n’était que mascarade. Pour que de jolies filles viennent à vous, il fallait vous faire remarquer, non ? C’est maintenant que tout commencé.

    En face du grand bassin, se trouvait d’espèces d’immenses escaliers qui servait à s’allonger et se mettre assis mais aussi pour que tout nageur pose ses affaires. Endroit idéal pour regarder la piscine et surveiller ses enfants … Ou autre chose. Malgré le monde, il n’y avait pas beaucoup d’affaires étalé par là, le beau brun s’y mit d’abord assis. Une serviette sous les fesses qui pourrait lui permettre de s’allonger par la suite, son short, son corps même trempé et ses cheveux brun habituellement en bataille étaient collés sur son front. Sean allongea ses jambes qui se croisèrent au niveau de ses chevilles et il avait le buste surélevé grâce à ses coudes. Et dans un grand élan de pitrerie, et pour aussi se faire remarquer, il avait rapporté les grosses lunettes de soleil de sa sœur jumelle qu’il plaça au dessus de ses yeux, les mêmes et comme sur l’avatar en gros. Au moins, certains jolis visages se retournaient vers lui. Peut-être pour se moquer de lui, mais lui s’en fichait de tout ça. Ce qui comptait pour le moment s’était de faire plaisir à ses yeux ? Non ? Quel est l’intérêt de venir à la piscine seul, sinon ?

    « Mateur, Maté, Je te fais une fleur » Comme disait la chanson, des fleurs arrivèrent et passèrent pour lui … Humm intéressant. N’allez pas croire qu’il n’y avait que ça qui pouvait capter l’intention de Sean mais pour le moment, il n’y avait rien n’y personne d’autres pour le moment qui voulait faire quelques choses. Et puis bon, Sean n’était pas le Play Boy. C’était un type normal. Après tout. Et puis regarder trois filles passées devant vous en vous lançant des petits sourires c’est toujours sympa non ? Et puis de toute façon, enfin, normalement, personne de Pacey High ne le saurait. De toute façon, pour sa réputation, il n’avait peur de rien. Voilà quelques temps que Lindsay essayait de lui casser … En vain. Sean restait toujours le même garçon calme et gentleman, sympathique et amusant à l’écoute de tout le monde et surtout mature pour son âge. Bien qu’aujourd’hui, ceci était resté au placard. Voilà tout. Deux autres filles passèrent devant lui, lui lança un « Heey ! » bien amusé, sûrement les lunettes. Mais Sean n’eut pas eu le temps qu’elle avait déjà tourné le dos pour laisser apparaître leur fessier. De quoi voir de jolies choses, non ? Enfin … Chacun ses goûts, mais le petit tic qui venait de reprendre Sean prouvait bien que le spectacle était assez bien payer pour le prix de l’entrée à la piscine. C'est-à-dire, que le beau brun raclé ses dents du haut sur sa langue de manière à repoussé à l’extrême à l’extérieur de sa bouche le piercing qui vivait dans sa bouche depuis quelque temps.

    Dommage. Oui, dommage. Toutes ses vus s’arrêtaient là, une ombre le masqué. Enfin, au début, il ne vit que des jambes. Sean remonta doucement et vie un maillot deux pièces, une fille qui l’accostait ? Ou un garçon habillait en homme …C’était sa veine ça … Bien qu’il n’avait jamais vu d’homme à poitrine comparable à celle là … Sean n’avait pas bougeait et laisser toujours apparaître son piercing alors que son corps tout entier sécher. Mais qui était cette personne qui lui gâchait la vue ? Ou justement qui voulait attirer sa vue … Oh … Mais … Attendez … Ce n’est que …

_________________
« Il faut renoncer au monde pour le comprendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Delanney
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Sam 11 Oct - 19:52

    Quelle belle journée aujourd'hui? oui, une excellente journée... en tout cas, c'était l'opinion de Brooke. Regardant par la baie vitrée de sa chambre, elle pouvait distinguer le ciel bleu azur où pas un seul nuage ne venait gacher cette vue magnifique. Magnifique? Oui, car qui dit soleil dit journée magnifique, tout simplement. Le soleil faisait sourire au même titre que la pluie faisait pleurer. En tout cas, Brooke avait le sourire ce matin. Elle alluma sa chaine stéréo où la musique commença à retentir...

    "This was never the way I planned
    Not my intention
    I got so brave, drink in hand
    Lost my discretion
    It's not what, I'm used to
    Just wanna try you on
    I'm curious for you
    Caught my attention..."


    C'était l'un des tubes far en ce moment: "I kissed a girl" de Katy Perry. Brooke aimait bien cette chanson, et surtout le rythme sur lequel elle était. Elle aimait bouger sur celui-ci d'ailleurs. Il avait un de ces airs de séduction... Ah.. la séduction. Une chose qu'aimait bien notre capitaine de cheerleaders. Elle était belle, elle était jeune, elle était riche, elle était populaire... la liste et longue, tut comme celle de ses prétendants. Combien étaient à ses pieds à longueurs de journées. Beaucoup... Déjà, il y avait les sportif en très grandes partie, puis ensuite, les autres. Oui, Brooke avait du succées mais vous savez quoi? Elle était célibataire... Oui, vous avez très bien entendu, elle était célibataire... Pas de garçon dans sa vie ou du moins, pas officiellement. Elle avait peut être eu une ou deux aventure d'un soir c'est vraie, ça elle ne pouvait pas le nier, mais elle n'était pas non plus à collectionner les conquêtes. Brooke ne montrait pas qui elle était, ne l'oubliait pas, et puis, ça mère ne la laisserait pas vraiment sortir avec n'importe qui, même si Brooke se rebelle de temps en temps... Sa mère est sa mère, c'est ainsi et pas autrement...

    Le téléphone de Brooke sonna et elle décrocha découvrant au bout du fille une amie. Cell-ci lui proposait d'aller à la piscine. Oui, c'était une excellente idée par ce temps, rien d'autre à dire. brooke raccrocha et prépara donc ses affaires. Sophia sera là dans une quinzaine de minute. Brooke trouva un maillot de bain noir deux pièces. c'était l'une des dernière création de sa mère et l'on peut dire ce que l'on veut, Brooke était son meilleure model. Elle mit toute ses affaires dans un sac et partie donc à l'appel de l'ascenseur. Son chauffeur la conduisit ainsi que Sophia en limousine jusqu'à la piscine. Une fois sur place, elle retrouvèrent un groupe d'ami, essentiellment des sportif et ils entrèrent. Brokke se changea après avoir réussi à repousser en rigollant un coaterback qui voullait entrer dans la cabine avec elle et elle ressortie, plus magnifique que jamais.

    Vous savez quoi vous les garçons? Vous n'êtes pas discret... lorsque vos yeux fixe le fessier des filles, elle le savent. A votre avis, c'est quoi le sourire qu'elle ont de perché aux lèvres? Oui, vous n'êtes pas discret et Brooke là pouvait en témoigner. mieux vallait pour elle qu'elle ne compte pas, cela ferait de trop et d'ailleurs, elle nota que Sophia et d'autre fille étaient jalouses d'elle. Qui pouvait elle? rien du tout...

    Un des joueur de football atrappa Brooke et sauta à l'eau avaec elle dans les bras. Elle rigolla de bon coeur, là seule parmis tout ses joueurs masculins, même si les filles sur le rebord les narguaient, espérant qu'ils fassent de même avec elles. Cela amusait plus brooke qu'autre chose, Brooke qui sortie de l'eau pour allait vers sa serviette posée sur les marches. C'est alors qu'elle le remarqua. il était plutot amusant avec ses lunettes, un peu moins que les fesses sur la glaces mais amusant qu'en même. Elle alla vers lui... Sean... et se posta devant lui. Il mit son temps pour relever la tête alors que brooke elle était plutot amusée...

    Brooke- Même si tu as les lunettes de ta soeur, tu étais bien plus drole les fesses dur la glaces tu sais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Lewis
&&. LONE &&. ADMiN &&. LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Dim 12 Oct - 12:44

    Voilà dix minutes que les deux là jouer leur petit numéro qui pour l’instant ne menait à rien. Mise à part à exciter les deux grosses brutes à l’autre bout de la piscine qui enviées Sean. Comme quoi, qu’on ne soit pas sportif et qu’on en eut un minimum dans le crâne, les filles savent tout de même choisir. Des fois. Bien que … Sean avait déjà connu ce genre de chose. Quand il était plus petit. Combien de fois dans les cours primaires ou au collège, une grosse brute pleine de muscles lui passaient devant pour avoir la fille qu’il voulait. Même si à ces âges, ce qui va autour de la simple relation amoureuse n’existe pas. Encore. Parce que maintenant. D’autres découvertes c’était faites durant ses dernières années. Pour Sean, mais aussi pour une majorité de Lycéen de Pacey High. Dix-sept ans arrivé, Sean avait passé le capter de la première fois. Une fois. Avec sa dernière petite amie. D’ailleurs ça s’est mal fini pour lui vu que moins d’une semaine après, le pauvre s’est retrouvée célibataire pour un quiproquo complètement débile. D’ailleurs, le pauvre a eut du mal à s’en remettre. Mais passons, heureusement que ses amis, voir sa famille, était là : Merci aux membres de Free Cry.

    BROOKE - « Le brun, là-bas, est mignon. Mais semble aussi bête que ses pieds, tant qu’à l’intello, là bas, il n’a vraiment aucune classe … Oops, tu cherches peut-être plutôt des filles, non ? »

    Hahaha, très drôle. Enfin … C’était Brooke, hein. La belle était dans la même position que Sean, c'est-à-dire accouder sur le sol pour avoir le buste relevé et pouvoir ainsi regarder devant soi. Brooke commençait à détailler des garçons. Les dévisagés et peut-être mettre une partie de son regard sur le torse ou les fesses. Une fille aussi avait le droit de « mater » un garçon. Qu’on s’appelle une none ou Brooke Delanney. Hum, alors comme ça, elle désignait des garçons pour Sean ? Deux solutions, où elle pensait que le beau brun était Gay. Bien qu’il n’ait rien contre ça, ce n’était pas son cas. Et qui sait, peut-être que ça le deviendrait. Ou elle lui parlait comme si c’était sa meilleure amie. Même si parfois, Sean savait très bien jouer ce rôle. Il le devait même, avec sa sœur. Savoir être femme en quelque sorte. Et peut-être que le faite d’avoir une sœur jumelle lui a permis de mieux comprendre les filles. D’où sa simplicité avec elle, son aisance en couple. Quelle chance … Oh … J’oubliais … Quelle malheur. Personne pour voir sa compréhension féminine. Tant pis … Mais la belle brune reprit la parole :

    BROOKE - « Tu vois cette fille, brune là bas. Elle est assez classique mais semble ouverte d’esprit, assez intelligente, pas comme les autres blondasses là bas et même si elle n’a rien d’une aguicheuse, elle a de quoi plaire … C’est mon avis … »

    La jolie brune s’était retournée et regardée derrière Sean, qui lui jouait toujours son piercing en observant les amies de Brooke pour savoir si ça en valait la peine ou non. Mais bon … On lui donnait déjà une orientation pour regarder, alors Sean se tourna comme Brooke et ses yeux bleus qui parcouraient à l’occasion le corps de la belle, il tomba sur le tatouage bien placé de Brooke. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres alors qu’il se plaça définitivement sur le dos, ses avant-bras posés sur le sol, il tourna la tête vers Brooke. Elle avait une rose noire dans le bas du dos. Mais il fallait bien avouer, enfin au goût de Sean, qu’un tatouage, c’était moins excitant qu’un piercing bien placé. Comme au nombril, chez une fille. Ca aurait déjà un peu plus intéressé Sean. M’enfin, il n’y avait pas que le physique, hein. Pourtant, des tatouages sur des filles, il en avait vu. Sa sœur jumelle, Eileen en avait même trois. D’ailleurs à propos de ces petits tatouages. Sean s’était souvent demander si ce n’était pas en réponse jalouse du piercing que lui s’était fait. Déjà que c’était ça qui lui donner son petit côté aguicheur …

    SEAN - « J’espère que tu as mieux que ton tatouage … Si tu comptes m’exciter un peu … »

    Ce coup si, Sean ne le fit sans se cacher même si ce geste pu de manière ironique, le beau brun fixant sans aucune gêne les fesses de Brooke. Après tout elle lui ferait quoi ? Une baffe ? Pour de l’humour ? A quoi bon. Encore s’il avait joué au plus grand enfoiré mais ce n’était pas le cas. Enfin … Pas encore. Et puis au bout de quelques minutes. Fallait dire que ce n’était que des fesses quoi. Ce n’était pas drôle. Ca ne parlait pas. Ca faisait rien quoi. C’était ennuyeux en gros. Sean reporta son regard sur Brooke puis sur la brune qu’elle désignait. Elle était simple et jolie. Elle donnait l’impression de savoir rire quand il le fallait mais un certain sens du sérieux régnait en elle. Pourquoi pas. Elle pouvait-être pas mal. Mais lorsqu’on vient à la piscine, le principal objectif est de maté, non ? Pas de voir ce que les filles ont dans le crâne, non ? Enfin … Certaine faisait du lèche vitrine … Sean se permettait du lèche … Okay, on s’arrête là.

    SEAN - « Hum … Je ne suis pas encore Gay. Peut-être avec l’âge ? »

    Le Beau brun se remit sur le dos, le buste surélevé pas ses coudes. Il reprit aussi son petit manège avec son piercing. Sa position de départ en gros. Son regard se balade un peu partout dans la grande piscine non loin de Pacey High. Bon, et maintenant ? Pas qu’on s’ennuyait sec … Mais quand même un peu. Sean regarda en biais Brooke, enfin, ce qu’il pouvait voir : Ses jambes et son inévitable bas du dos. Pourquoi la vie était si injuste ? Pourquoi lui était si célibataire ? Déjà, il faudrait qu’il arrête de baver de son air aguicheur à la piscine sur chaque fille qui passait devant lui, lui adressant un sourire amusé devant ses lunettes roses.

    SEAN - « Hum. J’avoue qu’elle serait mon genre. Mais dans ce cas, je ne devrais pas la rencontrer aujourd’hui. Et étant donné qu’on est à la piscine. Que je suis dans un état complètement second et que dans le genre Pompom en toute sensualité et provocatrice, tu es pas mal en tendant tes fesses comme ça. Tu ne veux pas … Faire quelque chose d’amusant ? »

    Sean regardait à l’extérieur lors de cette phrase. Phrase qu’il prononça d’un air légèrement amusé mais passons. Il lui avait tout de même proposé quelque chose. Une activité : Quelque chose d’amusant. Sincèrement, je ne vois vraiment pas de quoi il parle moi, ce beau brun avec son piercing entre les dents et ses lunettes roses sur le nez …

_________________
« Il faut renoncer au monde pour le comprendre. »


Dernière édition par Sean Lewis le Dim 19 Oct - 2:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Delanney
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Dim 12 Oct - 18:38

    Sean Lewis… Rien à voir avec les garçons de Pacey High, ça c’était sure et certain. Sean était pas du tout comme les autres, et entendez par les autres les sportifs qui étaient dans l’eau. Déjà, il était bien loin d’être monsieur muscle. Il était tout en finesse, mais pas dépourvue d’un beau corps, loin de là. Installé comme il était, on pouvait voir le dessin de ses abdos. Il n’était peut être pas une montagne, mais il était beau comme un ange, qui l’aurait nier. Une autre différence ? Bah lui il en avait dans le crane. Bon, pour tenir sur des patins ce n’était pas tout à fait ça, mais on ne peut pas être parfait non ? En tout cas, ce jour là, il ne l’avait pas dragué… un autre point pour lui qui le différencier des autres. Non, Sean n’était pas comme tout le monde, et c’est surement pour ça que Brooke s’entendait bien avec lui. Enfin, il n’avait pas l’air fin là avec ses lunettes roses. Il était décidément toujours prêt à tout pour attiré l’attention. Cela lui allait bien, et c’est justement ce qui était drôle. Sean, avoir un coté féminin caché…

    Sean- Tu veux vraiment parler de chose qui fâche ?


    Oh, Sean n’aimerait il pas que l’on aborde cette fameuse journée où il avait eu les fesses au frais ? Brooke elle avait adoré. Bon, elle avait eu mal au cotes à force de rire, ça c’était vraie, mais bon, elle avait bien rit qu’en même avant de l’aider. Le pauvre, il n’était vraiment pas fier. Heureusement, Brooke n’était pas quelqu’un de méchante. On pouvait mal la juger, mais en faite, c’est surtout qu’on la connaissait mal, et qu’elle ne se laissait pas connaitre aussi. En tout cas, vue qu’il portait ses lunettes sur son nez, elle ne voyait pas vraiment où il regardait et elle ne se rendit pas compte qu’il avait observé les autres avec qui elle « était » si l’on peut dire…

    Sean- Dis moi une chose. Pourquoi t’es venue avec ces types ? Sans vouloir t’alarmer, je ne pense pas qu’ils soient venus pour toi. Parce que ça m’étonnerait que ce soi moi qu’il regarde. J’pencherais pour un peu plus bas que ton dos, moi, enfin j’dis ça … Hein …


    Hein quoi ? Euh regarder les fesses de Brooke ? Oui, cela était bien possible après tout. Ces monstres de muscles était plus attiré par le corps radieux de notre jolie brunette que par ce qu’elle était vraiment, d’ailleurs, peut de personne s’y intéressaient vraiment… Allez comprendre, c’est le monde de la mode et de la richesse, un monde où la vie n’est pas aussi rose qu’on n’ose le prétendre. En tout cas, Brooke arbora un beau sourire à l’attention de Sean.

    Brooke- Ce que je fais avec eux ? C’est vrai que c’est une bonne question… J’étais avec les filles qui ont insistée pour que je vienne. Crois-moi, je suis loin de vraiment porter dans mon cœur ces types. Ils sont très gentils, mais ils n’ont pas grand choses dans la tête. Toi et moi le savons non ?


    Brooke savait parfaitement qu’il n’était pas conseillé d’être à la place de ses deux amies. Elle ne pouvait pas leur en vouloir, mais ce n’était pas vraiment la faute de Brooke non plus. Elle n’était pas méchante vous savez, et elle ne voulait effacer personne non plus. Les garçons la regardait elle, elle n’y pouvait rien après tout. Bon, certes, elle y pouvait peut être quelques choses. Oui, elle aimait être regardée, elle ne pouvait pas le cacher. Cela était agréable d’être admirée vous savez, mais Brooke, même si l’on croyait le contraire, n’était pas non plus cette fille superficielle que l’on décrivait. Mais pour être sure de ça, il fallait encore réussir à percer sa carapace… Brooke regarda toujours Sean et ses lunettes roses. C’est vraie qu’il était plutôt mignon comme ça et tiens… on peut voir ses yeux maintenant.

    Sean- Tu fais quoi maintenant ? Je te laisse le choix. Ou tu restes là à te faire mater par tes molosses et j’te noie dans la piscine parce que tu me gâches la vue. Ou tu me montres tes fesses, mais alors là j’ai le droit de toucher. Soit tu retournes avec tes monstres. Ou encore, tu peux rester et me conseiller ou regarder. Evidement pour le dernier si tu dis toi ça revient à la deuxième proposition.


    Avait-elle bien entendu ? Oui, apparemment, il parlait bien de mettre sa main sur ses fesses. Le petit Sean avait il décidé d’être drôle aujourd’hui ? Remarque, Brooke devait bien s’être fait toucher les fesses au moins deux fois par sportif aujourd’hui tandis que ceux-ci la coulaient, agissant l’air de rien. Qu’allait-elle faire ? Retourner là-bas ou rester avec lui. Brooke eut un sourire. Elle étala sa serviette à coté de celle de Sean et elle s’assit donc à coté de lui.

    Brooke- Voyons voir... Je n'ai pas vraiment envie d'être noyée, l'eau chloré n'est pas vraiment bonne je dois dire et je ne veux pas prendre la tasse. Retourner voir les autres ne me dit pas grand chose. je ne suis pas suicidère et mes amies commencent à saturer je crois que l'on s'occupe que de moi... Je crois donc que je vais rester avec toi... Par contre, en ce qui concerne mais fesses, je n'ai pas prit de décision, mais si tu trouves mieux au passages, ne te gêne pas...


    Brooke joueuse ? Juste un petit peu voyons … Et puis, Sean aussi non ? Que risquait elle avec lui a part peut être rendre jalouse les autres... les peut ^tres était voir meê presque de trop ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Lewis
&&. LONE &&. ADMiN &&. LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Dim 12 Oct - 23:14

    [Oops - J'ai supprimé mon Post sans faire exprès ='(]

    Voilà dix minutes que les deux là jouer leur petit numéro qui pour l’instant ne menait à rien. Mise à part à exciter les deux grosses brutes à l’autre bout de la piscine qui enviées Sean. Comme quoi, qu’on ne soit pas sportif et qu’on en eut un minimum dans le crâne, les filles savent tout de même choisir. Des fois. Bien que … Sean avait déjà connu ce genre de chose. Quand il était plus petit. Combien de fois dans les cours primaires ou au collège, une grosse brute pleine de muscles lui passaient devant pour avoir la fille qu’il voulait. Même si à ces âges, ce qui va autour de la simple relation amoureuse n’existe pas. Encore. Parce que maintenant. D’autres découvertes c’était faites durant ses dernières années. Pour Sean, mais aussi pour une majorité de Lycéen de Pacey High. Dix-sept ans arrivé, Sean avait passé le capter de la première fois. Une fois. Avec sa dernière petite amie. D’ailleurs ça s’est mal fini pour lui vu que moins d’une semaine après, le pauvre s’est retrouvée célibataire pour un quiproquo complètement débile. D’ailleurs, le pauvre a eut du mal à s’en remettre. Mais passons, heureusement que ses amis, voir sa famille, était là : Merci aux membres de Free Cry.

    BROOKE - « Le brun, là-bas, est mignon. Mais semble aussi bête que ses pieds, tant qu’à l’intello, là bas, il n’a vraiment aucune classe … Oops, tu cherches peut-être plutôt des filles, non ? »

    Hahaha, très drôle. Enfin … C’était Brooke, hein. La belle était dans la même position que Sean, c'est-à-dire accouder sur le sol pour avoir le buste relevé et pouvoir ainsi regarder devant soi. Brooke commençait à détailler des garçons. Les dévisagés et peut-être mettre une partie de son regard sur le torse ou les fesses. Une fille aussi avait le droit de « mater » un garçon. Qu’on s’appelle une none ou Brooke Delanney. Hum, alors comme ça, elle désignait des garçons pour Sean ? Deux solutions, où elle pensait que le beau brun était Gay. Bien qu’il n’ait rien contre ça, ce n’était pas son cas. Et qui sait, peut-être que ça le deviendrait. Ou elle lui parlait comme si c’était sa meilleure amie. Même si parfois, Sean savait très bien jouer ce rôle. Il le devait même, avec sa sœur. Savoir être femme en quelque sorte. Et peut-être que le faite d’avoir une sœur jumelle lui a permis de mieux comprendre les filles. D’où sa simplicité avec elle, son aisance en couple. Quelle chance … Oh … J’oubliais … Quelle malheur. Personne pour voir sa compréhension féminine. Tant pis … Mais la belle brune reprit la parole :

    BROOKE - « Tu vois cette fille, brune là bas. Elle est assez classique mais semble ouverte d’esprit, assez intelligente, pas comme les autres blondasses là bas et même si elle n’a rien d’une aguicheuse, elle a de quoi plaire … C’est mon avis … »

    La jolie brune s’était retournée et regardée derrière Sean, qui lui jouait toujours son piercing en observant les amies de Brooke pour savoir si ça en valait la peine ou non. Mais bon … On lui donnait déjà une orientation pour regarder, alors Sean se tourna comme Brooke et ses yeux bleus qui parcouraient à l’occasion le corps de la belle, il tomba sur le tatouage bien placé de Brooke. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres alors qu’il se plaça définitivement sur le dos, ses avant-bras posés sur le sol, il tourna la tête vers Brooke. Elle avait une rose noire dans le bas du dos. Mais il fallait bien avouer, enfin au goût de Sean, qu’un tatouage, c’était moins excitant qu’un piercing bien placé. Comme au nombril, chez une fille. Ca aurait déjà un peu plus intéressé Sean. M’enfin, il n’y avait pas que le physique, hein. Pourtant, des tatouages sur des filles, il en avait vu. Sa sœur jumelle, Eileen en avait même trois. D’ailleurs à propos de ces petits tatouages. Sean s’était souvent demander si ce n’était pas en réponse jalouse du piercing que lui s’était fait. Déjà que c’était ça qui lui donner son petit côté aguicheur …

    SEAN - « J’espère que tu as mieux que ton tatouage … Si tu comptes m’exciter un peu … »

    Ce coup si, Sean ne le fit sans se cacher même si ce geste pu de manière ironique, le beau brun fixant sans aucune gêne les fesses de Brooke. Après tout elle lui ferait quoi ? Une baffe ? Pour de l’humour ? A quoi bon. Encore s’il avait joué au plus grand enfoiré mais ce n’était pas le cas. Enfin … Pas encore. Et puis au bout de quelques minutes. Fallait dire que ce n’était que des fesses quoi. Ce n’était pas drôle. Ca ne parlait pas. Ca faisait rien quoi. C’était ennuyeux en gros. Sean reporta son regard sur Brooke puis sur la brune qu’elle désignait. Elle était simple et jolie. Elle donnait l’impression de savoir rire quand il le fallait mais un certain sens du sérieux régnait en elle. Pourquoi pas. Elle pouvait-être pas mal. Mais lorsqu’on vient à la piscine, le principal objectif est de maté, non ? Pas de voir ce que les filles ont dans le crâne, non ? Enfin … Certaine faisait du lèche vitrine … Sean se permettait du lèche … Okay, on s’arrête là.

    SEAN - « Hum … Je ne suis pas encore Gay. Peut-être avec l’âge ? »

    Le Beau brun se remit sur le dos, le buste surélevé pas ses coudes. Il reprit aussi son petit manège avec son piercing. Sa position de départ en gros. Son regard se balade un peu partout dans la grande piscine non loin de Pacey High. Bon, et maintenant ? Pas qu’on s’ennuyait sec … Mais quand même un peu. Sean regarda en biais Brooke, enfin, ce qu’il pouvait voir : Ses jambes et son inévitable bas du dos. Pourquoi la vie était si injuste ? Pourquoi lui était si célibataire ? Déjà, il faudrait qu’il arrête de baver de son air aguicheur à la piscine sur chaque fille qui passait devant lui, lui adressant un sourire amusé devant ses lunettes roses.

    SEAN - « Hum. J’avoue qu’elle serait mon genre. Mais dans ce cas, je ne devrais pas la rencontrer aujourd’hui. Et étant donné qu’on est à la piscine. Que je suis dans un état complètement second et que dans le genre Pompom en toute sensualité et provocatrice, tu es pas mal en tendant tes fesses comme ça. Tu ne veux pas … Faire quelque chose d’amusant ? »

    Sean regardait à l’extérieur lors de cette phrase. Phrase qu’il prononça d’un air légèrement amusé mais passons. Il lui avait tout de même proposé quelque chose. Une activité : Quelque chose d’amusant. Sincèrement, je ne vois vraiment pas de quoi il parle moi, ce beau brun avec son piercing entre les dents et ses lunettes roses sur le nez …

_________________
« Il faut renoncer au monde pour le comprendre. »


Dernière édition par Sean Lewis le Dim 19 Oct - 2:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Delanney
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Jeu 16 Oct - 10:40

    Et bien, comment dire… Brooke était bien installée. Oui, c’était cela, elle était bine installée, voir même très bien installée. Le sol n’était pas inconfortable comme à ça allongée sur le dos et puis, la serviette était là. Le soleil venait caresser la peau légèrement halée de Brooke, rien de plus agréable. En plus, elle était en bonne compagnie non ? Bah oui, Sean était une excellente compagnie, étrange parfois certes, mais il faut avouer qu’il était craquant avec ses lunettes roses. Il était sans doute une bien meilleure fréquentation que tout à l’heure, quoi que… Notre Sean semblait en proie à s’amuser, quoi de plus naturel me direz vous, même si cela touche certaines parties de l’anatomie féminine. Mais après tout, valait mieux peut être avec lui qu’avec les deux autres. Oh, ils n’étaient pas méchants, juste un peu trop collant au gout de Brooke. Elle aimait être admirée, mais avec eux, cela tournait vite au dérisoire, voir aussi au mal placé. Elle n’était pas non plus une poupée, chose qu’ils semblaient parfois oublier. Et oui, Brooke est avant tout un être humain, et elle n’est pas une trainée ni une pimbêche comme la plupart le pense. Qui elle est vraiment ? A ça, seule elle le sait vraiment, car elle refuse de le montrer. Dommage sans doute, mais la peur de souffrir est parfois trop grande. Passons, elle était là, allongée à coté de Sean qui lui aussi avait les yeux au ciel. Elle n’avait pas totalement répondu à sa question, surtout en ce qui concernait ses fesses. Pourquoi ? Pour laisser plainer le doute bien sure. C’était bien plus marrant non ? Allait il tenter ou pas ? Brooke n’était pas une méchante, mais il est vraie que le doute de la gifle pouvait planer, sauf si il savait comment jouer, comment s’y prendre et réussir à la faire entrer dans le jeu et donc accepter… Bon, en même temps, c’était Sean, elle risquait quoi ?

    Sean - Si je touche tes fesses, je ne pourrais me résoudre à m'arrêter là ... Hélas ... La tentation devient trop forte quand ses bordures son dépasser.


    Ah d’accord… Oh moins, c’était claire non ? Mais était-il vraiment sérieux ? Sans doute, Sean n’était pas vraiment du genre à raconter des bobards donc… enfin du moins, pas de ce style. Mais bon, il avait l’air bien joueur aussi aujourd’hui et qui sait, peut être que Brooke l’était aussi. Suite au prochain épisode ? Peut être pas, juste sans doute un petit moment à attendre, cela dépendait des deux en faite. Pour l’instant en tout cas, Brooke étant allongée sur le dos, Sean ne pouvait rien apercevoir de ses fesses et donc, la question de les toucher ou pas était repoussée à plus tard. Mais qui a dit que Brooke n’offrait pas qu’en même une belle vue. Comme elle était, son ventre plat ressortait à merveille, et surtout, elle mettait sa poitrine en avant. Poitrine un peu audacieuse, surtout tentante pour n’importe qu’elle garçon. Sean n’avait qu’à tourner la tête pour tomber dessus comme on dit. Et d’ailleurs, c’est ce qu’il fit. Brooke ne s’en rendit pas vraiment compte, mais là encore, il s’en tira bien puisqu’il ne fit rien là où les deux costauds auraient surement bavé, utilisant des mains alors baladeuses.

    Sean - Bon, comme pour tes fesses, je devrais attendre un peu plus longtemps. Tu me conseilles de regarder vers où ?


    Lui conseiller de regarder par où ? Eux, comme si elle savait ce que lui il aimait. Mouai, ce n’était pas vraiment gagné cette histoire, même si en fin de compte, Brooke allait surement trouver. Il y avait plein de fille ici et Brooke allait se faire une joie de les trier au volet. Mais avant cela, elle tourna son regard vers Sean. Celui-ci rejouait avec le piercing qu’il avait. Cela lui donnait un air… aguicheur ? Oui, on pouvait dire ça comme ça, mais après tout, il était à part non ? Entendez par à part le fait qu’il est, à la différence des autres qui étaient dans l’eau et qui ne cessaient de regarder Brooke, voir jalouser Sean, avait quelques choses dans la tête. Bon, alors, cherchons… Brooke s’appuya sur ses coudes et regarda en face d’elle…

    Brooke- Le brun là-bas est mignon mais semble aussi bête que ses pieds, tant qu’à l’intello là-bas, il n’a vraiment aucune classe… Oups, tu cherches peut être plutôt des filles non ?


    Brooke rigola, elle n’avait pas dit ça sérieusement et avait fait cela pour le taquiner. Elle se doutait bien que Sean lui demandait des conseil en matière de fille, mais la tentation avait été trop grande… qui sait, la tentation allait peut être changer après et se traduire plus physiquement mais là n’était pas encore le cas…

    Brooke chercha parmi les filles à sa vue. Il y avait bien un groupe de blonde, mais elles étaient sans nul doute dépourvues de la moindre intelligence. Ce genre de fille passait leur temps à parler de leur vernie à ongle… pas vraiment faites pour Sean. Brooke alors se retourna… Oui, elle se retourna ou alors si vous préférez, se mit sur le ventre, dévoilant d’accord ses fesses et son tatouage dans le bas du dos représentant un rose noire… C’était un peu sa marque secrète mais chut, n’allez pas le dire à tout le monde…

    Brooke- Tu vois cette fille brune là-bas. Elle est assez classique, mais semble ouverte d’esprit, assez intelligente, pas comme les autre blondasses là-bas et même si elle n’a rien d’une aguicheuse, elle a de quoi plaire… enfin, c’est mon avis…


    Bah oui, il lui avait demandé après tout. Bon, si cela ne lui plaisait pas, il n’avait plus qu’à prendre l’une des blondasses… Ou Brooke alors, mais là, c’était lui qui décidait… Euh, attendez, dans le deuxième cas, pas que lui non…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Lewis
&&. LONE &&. ADMiN &&. LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Dim 19 Oct - 2:15

    Voilà dix minutes que les deux là jouer leur petit numéro qui pour l’instant ne menait à rien. Mise à part à exciter les deux grosses brutes à l’autre bout de la piscine qui enviées Sean. Comme quoi, qu’on ne soit pas sportif et qu’on en eut un minimum dans le crâne, les filles savent tout de même choisir. Des fois. Bien que … Sean avait déjà connu ce genre de chose. Quand il était plus petit. Combien de fois dans les cours primaires ou au collège, une grosse brute pleine de muscles lui passaient devant pour avoir la fille qu’il voulait. Même si à ces âges, ce qui va autour de la simple relation amoureuse n’existe pas. Encore. Parce que maintenant. D’autres découvertes c’était faites durant ses dernières années. Pour Sean, mais aussi pour une majorité de Lycéen de Pacey High. Dix-sept ans arrivé, Sean avait passé le capter de la première fois. Une fois. Avec sa dernière petite amie. D’ailleurs ça s’est mal fini pour lui vu que moins d’une semaine après, le pauvre s’est retrouvée célibataire pour un quiproquo complètement débile. D’ailleurs, le pauvre a eut du mal à s’en remettre. Mais passons, heureusement que ses amis, voir sa famille, était là : Merci aux membres de Free Cry.

    BROOKE - « Le brun, là-bas, est mignon. Mais semble aussi bête que ses pieds, tant qu’à l’intello, là bas, il n’a vraiment aucune classe … Oops, tu cherches peut-être plutôt des filles, non ? »

    Hahaha, très drôle. Enfin … C’était Brooke, hein. La belle était dans la même position que Sean, c'est-à-dire accouder sur le sol pour avoir le buste relevé et pouvoir ainsi regarder devant soi. Brooke commençait à détailler des garçons. Les dévisagés et peut-être mettre une partie de son regard sur le torse ou les fesses. Une fille aussi avait le droit de « mater » un garçon. Qu’on s’appelle une none ou Brooke Delanney. Hum, alors comme ça, elle désignait des garçons pour Sean ? Deux solutions, où elle pensait que le beau brun était Gay. Bien qu’il n’ait rien contre ça, ce n’était pas son cas. Et qui sait, peut-être que ça le deviendrait. Ou elle lui parlait comme si c’était sa meilleure amie. Même si parfois, Sean savait très bien jouer ce rôle. Il le devait même, avec sa sœur. Savoir être femme en quelque sorte. Et peut-être que le faite d’avoir une sœur jumelle lui a permis de mieux comprendre les filles. D’où sa simplicité avec elle, son aisance en couple. Quelle chance … Oh … J’oubliais … Quelle malheur. Personne pour voir sa compréhension féminine. Tant pis … Mais la belle brune reprit la parole :

    BROOKE - « Tu vois cette fille, brune là bas. Elle est assez classique mais semble ouverte d’esprit, assez intelligente, pas comme les autres blondasses là bas et même si elle n’a rien d’une aguicheuse, elle a de quoi plaire … C’est mon avis … »

    La jolie brune s’était retournée et regardée derrière Sean, qui lui jouait toujours son piercing en observant les amies de Brooke pour savoir si ça en valait la peine ou non. Mais bon … On lui donnait déjà une orientation pour regarder, alors Sean se tourna comme Brooke et ses yeux bleus qui parcouraient à l’occasion le corps de la belle, il tomba sur le tatouage bien placé de Brooke. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres alors qu’il se plaça définitivement sur le dos, ses avant-bras posés sur le sol, il tourna la tête vers Brooke. Elle avait une rose noire dans le bas du dos. Mais il fallait bien avouer, enfin au goût de Sean, qu’un tatouage, c’était moins excitant qu’un piercing bien placé. Comme au nombril, chez une fille. Ca aurait déjà un peu plus intéressé Sean. M’enfin, il n’y avait pas que le physique, hein. Pourtant, des tatouages sur des filles, il en avait vu. Sa sœur jumelle, Eileen en avait même trois. D’ailleurs à propos de ces petits tatouages. Sean s’était souvent demander si ce n’était pas en réponse jalouse du piercing que lui s’était fait. Déjà que c’était ça qui lui donner son petit côté aguicheur …

    SEAN - « J’espère que tu as mieux que ton tatouage … Si tu comptes m’exciter un peu … »

    Ce coup si, Sean ne le fit sans se cacher même si ce geste pu de manière ironique, le beau brun fixant sans aucune gêne les fesses de Brooke. Après tout elle lui ferait quoi ? Une baffe ? Pour de l’humour ? A quoi bon. Encore s’il avait joué au plus grand enfoiré mais ce n’était pas le cas. Enfin … Pas encore. Et puis au bout de quelques minutes. Fallait dire que ce n’était que des fesses quoi. Ce n’était pas drôle. Ca ne parlait pas. Ca faisait rien quoi. C’était ennuyeux en gros. Sean reporta son regard sur Brooke puis sur la brune qu’elle désignait. Elle était simple et jolie. Elle donnait l’impression de savoir rire quand il le fallait mais un certain sens du sérieux régnait en elle. Pourquoi pas. Elle pouvait-être pas mal. Mais lorsqu’on vient à la piscine, le principal objectif est de maté, non ? Pas de voir ce que les filles ont dans le crâne, non ? Enfin … Certaine faisait du lèche vitrine … Sean se permettait du lèche … Okay, on s’arrête là.

    SEAN - « Hum … Je ne suis pas encore Gay. Peut-être avec l’âge ? »

    Le Beau brun se remit sur le dos, le buste surélevé pas ses coudes. Il reprit aussi son petit manège avec son piercing. Sa position de départ en gros. Son regard se balade un peu partout dans la grande piscine non loin de Pacey High. Bon, et maintenant ? Pas qu’on s’ennuyait sec … Mais quand même un peu. Sean regarda en biais Brooke, enfin, ce qu’il pouvait voir : Ses jambes et son inévitable bas du dos. Pourquoi la vie était si injuste ? Pourquoi lui était si célibataire ? Déjà, il faudrait qu’il arrête de baver de son air aguicheur à la piscine sur chaque fille qui passait devant lui, lui adressant un sourire amusé devant ses lunettes roses.

    SEAN - « Hum. J’avoue qu’elle serait mon genre. Mais dans ce cas, je ne devrais pas la rencontrer aujourd’hui. Et étant donné qu’on est à la piscine. Que je suis dans un état complètement second et que dans le genre Pompom en toute sensualité et provocatrice, tu es pas mal en tendant tes fesses comme ça. Tu ne veux pas … Faire quelque chose d’amusant ? »

    Sean regardait à l’extérieur lors de cette phrase. Phrase qu’il prononça d’un air légèrement amusé mais passons. Il lui avait tout de même proposé quelque chose. Une activité : Quelque chose d’amusant. Sincèrement, je ne vois vraiment pas de quoi il parle moi, ce beau brun avec son piercing entre les dents et ses lunettes roses sur le nez …

_________________
« Il faut renoncer au monde pour le comprendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Delanney
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Mar 21 Oct - 15:34

    Il faut dire que cette position allongée sur le dos donnait pleine vue à qui le voulait sur le fessiers de la jolie brune, et remarque, pourquoi pas non? brooke n'alalit qu'en même pas se cacher si? non, elle était belle, qui irait dire le contraire? Elle avait la chance d'avoir un corps de rêves, c'était tout, alors, pourquoi le cacher? ce n'était pas parce que l'on ne caché pas ses formes que l'on était ventarde de sa beauté car la dessus, Brooke était plutoot naturelle, ce qui avait le don parfois d'en agasser certain d'ailleur. Mais bon, elle est comme elle est alors arrêter... Elle allait qu'en même pas chercher à devenir moche, surtout dans le monde de la mode dans lequel elle évouait grace à sa mère ou à cause de sa mère, cela dépend des points de vue. Et puis, ce n'est pas parce que l'on est jolie qu'on est une "sauteuse au pattes". Et oui, malgrès les apparences, Brooke ne sautait pas sur tout ce qui bouge... Ca surprend hein?!

    Sean- J’espère que tu as mieux que ton tatouage … Si tu comptes m’exciter un peu ...


    L'exciter un peu? Notre sean aurait il des poussé d'hormone à satisfaire? A croire... Que c'est pas mignon... Enfin, si il cherchait des percing, il allait être déçue, car brooke n'en avait pas; non pas qu'elle n'aimait pas, mais c'était bien ma seule chose que ça mère ne voulait pas voir sur son corps. oui, sa mère avait beaucoup de droit sur le corps de brooke. le tatouage pouvait passer, mais pas le percing. Dommage car au nombril, Brooke aimait bien... et l'initiative d'imaginer un garçon jouer avec.. Non bon d'accord j'arrête... bon, sinon, comment l'exciter... Mais comme si elle était experte en ça... Quoi que.. elle ne serait pas contre un massage de la nuque...

    Sean- Hum … Je ne suis pas encore Gay. Peut-être avec l’âge ?


    Avec l'age? Et bien, on en aprennait tout les jours dites moi. Brooke avait dit cela par pure plaisanteire, ne le considérant pas du tout comme un homosexuel, même si elle n'avait rien contre tout comme les bi-sexuel... Euh, elle en être une? Les baiser entre fille à haute d'ose d'alcool pour épater les gars ça compte ou pas? Non car elle elle trouvauit que non. d'ailleurs, si il n'y avait pas eu des vidéo, elle ne s'en serait jamais rappelé. Bon, reportaons notre attention sur la brune que brooke avait désignée...

    Sean- Hum. J’avoue qu’elle serait mon genre. Mais dans ce cas, je ne devrais pas la rencontrer aujourd’hui. Et étant donné qu’on est à la piscine. Que je suis dans un état complètement second et que dans le genre Pompom en toute sensualité et provocatrice, tu es pas mal en tendant tes fesses comme ça. Tu ne veux pas … Faire quelque chose d’amusant ?


    Ainsi donc, elle était le genre "Pompom". elle ne savait pas trop comment prendre cela car ça sonnait uniquement comme "bonne à baiser"... ce qu'elle n'était pas.. enfin, vous m'avez compris hein^^? Faire quelques choses d'amusant? Mais evace plaisir.. oui, Brooke voulait s'amuser. Il n'y avait rien de mal à ça non. Elle tourna la tête derrière elle puis vit les deux idiots qui la fixait avec jalousie, de la jalousie pour sean, car il était en train de s'accaparer l'une des plus belle fille de la piscine, le vénard...

    Brooke- Ok pour m'amuser... je te suis... Mais à toi de décider comment on s'amuse alors... surprend moi...


    Bon je l'admet, elle était un peu beaucoup provocatrice là, mais après tout, il l'avait cherché non? Oui, il l'avait cherché, ne dite pas le contraire. Et brooke aussi peut être. En tout cas, elle pliongea son regard dans ses yeux bleu, un beau bleu d'aileurs, et elle attendit qu'il se décide. Après tout, c'était klui le maitre du jeu non?

    Brooke- Je suis bien curieuse de voir ce quels sont tes limites dans ce que tu peux faire dans un endroit publique comme celui-ci...


    Brooke en avait elle elle? Allez savoir... Suite au prochain épisode^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Lewis
&&. LONE &&. ADMiN &&. LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Mer 22 Oct - 23:50

    Sean était-il réellement comme ça ? Non. Alors comme expliquer ça ? Une pulsion Sexuelle ? Non plus. Il n’y avait pas d’explication concrète à ça. Et Sean … C’était Sean. Alors bon on ne le changerait pas. Il pouvait parfois être bizarre mais toujours serein, calme et diplomate dans les plus grand délire. Avec parfois une pointe de culot comme aujourd’hui. Pour le moment, le beau brun était une nouvelle fois allongé sur sa serviette, ses coudes lui servant de support de manière à avoir le buste surélevé. Le piercing toujours devant ses dents en signe de jeu. Air Aguicheur ? Sûrement. Mais pourtant il n’avait abordé personne et personne à part Brooke n’était venu l’aborder. Et si Sean n’était pas séduisant qu’il n’y croyait ? Pas qu’il se trouvait spécialement beau mais il se rassurait bien souvent en se disant qu’il y avait pire que lui. Comme cette tâche de Wyatt. M’enfin. Il n’était pas gros. Sa sœur le lui disait tout le temps. Et il savait aussi qu’elle était parfois jalouse de son piercing. Est-ce que c’était son fantasme ? Peut-être. Faudrait lui demander un de ses jours. Pas que les deux là ne parler jamais de sexe ou de leur conquête. Mais étant donner que les deux là étaient célibataires. La discussion devenait vite plate.

    BROOKE - « Okay. Pour m’amuser … Je te suis … Mais à toi de décider comment on s’amuse alors … Surprend moi … »

    Attendez … Brooke le prenait-elle au sérieux ? Ce n’était pas elle, plutôt, qui avait des pulsions sexuelles ? Fallait arrêter d’inverser les rôles parfois. Brooke ? Peut-être que ce que beaucoup de personne pensait à propos de la belle brune. Beaucoup pensait que, du fait, qu’elle soit Pompom Girl. Qu’elle ait un physique avantageux et des avantages sociales du à sa sœur, que la belle était une allumeuse qui n’avait rien dans le crâne. Pour Sean. Elle avait quelque chose dans le crâne mais en ce qui concerne l’allumeuse, ça restait à vérifier. Et bien que ce soit Sean qui eut fait des avances verbales. Ce ne serait sûrement pas lui qui fasse les premiers gestes. Pourquoi ? Pour la simple raison que lui … Et les histoires d’un soir ne l’intéressait pas. Il n’aimait ça. Se donner du plaisir pour le lendemain se retrouver seul dans son lit, sans numéro, sans rien. C’était assez déprimant à son goût. En plus de ça. Lui qui n’était pas comme les autres garçons. Dans le genre romantique et ennuyeux, il était fort. Mais par excellence, pour faire durer une relation. Il était un dieu. Sean, le garçon idéal ? Par forcément. Le beau brun savait juste vivre avec les filles. Facile, avec sa jumelle …C’était un bon entrainement et c’est grâce à ça qu’il savait qu’on ne mettait pas les chaussettes en boules du panier de linge sale. Il avait même appris à faire tourner une machine à laver. Fort le Sean.

    BROOKE - « Je suis bien curieuse de voir quelles sont tes limites dans ce que tu peux faire dans un endroit publique comme celui-ci … »

    Oula. On ferme les yeux. Okay ? Pas qu’il était choqué. Mais si on partait dans l’optique d’un type qui voulait juste tirer un coup. Quand une fille vous proposez ça. On y allait direct. Non ? Sauf que là. Le type en question c’était le Lewy Chéri comme l’avait appelé sa dernière Ex. Et si Sean était ce type. Sean ne faisait pas ça. Il ne le ferait pas. Et il ne fait pas. A une condition. C’est que cette femme soit sa petite amie et qu’il en soit sur. Et surtout qu’il en soit amoureux. Chose qui n’était pas le cas avec Brooke. Brooke ? C’était quoi ? C’était une amie, simplement. Il n’était pas amoureux d’elle. Il n’avait pas envie physique d’elle. Et il n’avait pas envie de faire quelque chose avec elle. D’être son petit ami. Enfin vous l’aurez compris. Non ?

    SEAN - « Amusons-nous alors. »

    Pour marquer le coup. Et surtout pour faire un air ironique, Sean prit une voix de cruche qui accepter l’occasion de se jeter à l’eau avec une brute aussi stupide qu’elle. Et pour clore le tout, il fit un petit rire strident à un tel point que certaines filles s’étaient retournés pour voir si ce n’était pas leurs amies qu’elles avaient perdues sous l’eau. Mais non. Ce n’était que Sean. Et puis d’un coup, à la manière d’un lunatique et même si tout ça n’était qu’un petit cinéma, le beau brun prit un air beaucoup plus sérieux. Il se mit en tailleur perpendiculairement à Brooke et là regarder fixement avec un petite sourire aux lèvres. Que faire maintenant ? Franchir la limite ou non ? Bonne Question. Ce n’était pas son genre. Mais bon. Tout en réfléchissant le beau brun tendit sa main droite au dessus du ventre de Brooke et posa sa main à plat sur elle. Alors qu’il continuait sa réflexion. Et même si sa décision était déjà prise il fit balader son index sur son ventre. Et reprit d’une voix plus sérieuse.

    SEAN - « Hum … Tu me connais non ? J’ai des limites restreintes avec les filles. Et j’ai des limites larges avec mes petites amies … »

    Sean quitta Brooke du regard et planta ses yeux sur son ventre qui était à présent sec. Et comme pour lui faire comprendre que lui. Sauf en cas de viol, évidement, il ne ferait rien avec elle pour la simple raison qu’il n’avait pas de sentiments. Alors. Etonnant le garçon non ? Et pour lui faire comprendre, il écrivit avec son index sur son ventre « GAME OVER ». Et au pire. Si elle n’avait pas suivit son index des yeux, elle aurait senti le chemin empreints par ses mains sur son ventre.

    SEAN - « Hum. Je suis le genre de type qui est capable d’attendre jusqu’au mariage pour faire quelque chose avec une fille et de rester puceau pour ne pas perdre une fille que j’aime. Bon le problème c’est que je ne le suis pu. Mais passons. Si tu penses que je n’ai pas les couilles de faire quelques choses en lieu public tu te trompes. Si t’étais ma petite amie et que tu m’aurais fait les mêmes avances. Je pense qu’on aurait déjà commencé depuis un moment. Mais ce n’est pas le cas, non ? Alors bon. Et puis on va dire, que pour ton cas. Je ne suis pas trop ‘Menace de mort’ si tu vois ce que je veux dire. »

    Le Beau Brun releva la tête et dévoila son regard bleu à Brooke. L’ironie. L’humour. Ou tout autre sentiment qu’il avait pu avoir précédemment dans son regard avait disparu pour laisser place à une étrange sincérité qui lui était fidèle. Sean retira ses mains de Brooke. Déjà que les deux autres dans la piscine rageaient sur place depuis une demi-heure. Non. Sean n’était pas kamikaze surtout lorsqu’il ne ressentait aucun sentiment pour elle. Lewy fit retomber ses lunettes roses sur son nez et se remit en position initial en pointant son regard en direction de la piscine, où se trouvaient les grosses brutes de Brooke.

_________________
« Il faut renoncer au monde pour le comprendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Delanney
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Dim 2 Nov - 19:16

    Brooke était elle vraiment comme ça ? La plus part vous dirait oui, et après tout, il n’aurait peut être pas vraiment tord. Oui, nous parlons bien de Brooke Delanney là ! La petite princesse de Pacey comme aime à le dire certain. Capitaine des pompom girl, l’une des filles les plus jolies du lycée, mais aussi des plus riches. Un air apparemment emprunt à la fête, aux garçons et aux soirées bien arrosées. Une fille qui devait se faire plein de beau garçon je vous entends dire de là ? Oui, cela n’était pas faux, mais pas entièrement vrai non plus. Oui, Brooke profitait de la vie, mais Brooke était bien loin d’avoir couché avec tous les sportifs du lycée. Oui, Brooke embrassait beaucoup en soirée, mais cela s’arrêtait là, car il fallait lui prouvait le reste pour qu’elle aille plus loin, elle avait une certaine dignité d’elle-même aussi. Quoi « mais là » ?

    Sean- Amusons-nous alors.


    Bon, ok, il était où le vrai Sean Lewis? Ce la ne lui ressemblait pas, Brooke n’était pas folle, et à elle non plus d’ailleurs. Bon, d’accord, elle avait un peu plus l’image que le beau jeune homme à coté d’elle, mais avez-vous au moins lu le paragraphe d’au dessus ? Bon, ok, c’est Brooke qui avait lancé un peu ce petit jeu, mais c’est Sean qui a commencé à parler des fesses de Brooke en émettant l’idée d’aller plus loin même. Bon, ok, quiconque connaissant Sean pourrait savoir que cela était surtout ironique, mais il y avait il vraiment du mal à jouer ? Bon, en tout cas, passons cette voix cruche et ce regard ironique qu’il arborait, il s’assit en tailleur et chose assez surprenante, il posa sa main sur le ventre de Brooke. Mieux, il se mit à ballader son index et vous savez quoi, ça chatouillait !
    Sean- Hum … Tu me connais non ? J’ai des limites restreintes avec les filles. Et j’ai des limites larges avec mes petites amies …


    Oui, en effet, Brooke les connaissait. Sean était loin, bien loin d’être un garçon comme les autres et il était un peu le petit copain rêvé pour n’importe qu’elle fille. Brooke aussi espérait un jour tomber amoureuse de quelqu’un comme lui…
    Sean focalisait toujours son ventre et il se mit à écrire dessus : « Game Over ». Brooke ne put s’empêcher de rire, de un à cause de ce qu’il avait écrit, et de deux à cause des chatouilles que cela avait fait. Ok, elle avait perdue, mais elle aurait essayé de jouer, et seulement jouer.

    Sean- Hum. Je suis le genre de type qui est capable d’attendre jusqu’au mariage pour faire quelque chose avec une fille et de rester puceau pour ne pas perdre une fille que j’aime. Bon le problème c’est que je ne le suis pu. Mais passons. Si tu penses que je n’ai pas les couilles de faire quelques choses en lieu public tu te trompes. Si t’étais ma petite amie et que tu m’aurais fait les mêmes avances. Je pense qu’on aurait déjà commencé depuis un moment. Mais ce n’est pas le cas, non ? Alors bon. Et puis on va dire, que pour ton cas. Je ne suis pas trop ‘Menace de mort’ si tu vois ce que je veux dire.


    Si son regard avait été ironique, là il était tout ce qu’il y a de plus sérieux. Brooke était elle vexée ou dessus ? Non, pas du tout. Sean était un ami, et rien d’autre. Brooke était joueuse, mais cela s’arrêter là. Brooke n’avait pas beaucoup de vrais amis, et donc le peu qu’elle avait, elle ne voulait pas non plus les perdre. C’était compréhensible non ? Tout comme l’instinct de survie de Sean. Brooke joua néanmoins avec le feu. Elle se releva sur les coudes et alla déposer un baiser sur la joue de Sean. Deux réactions : jalousie des hommes et jalousie des femmes… Brooke vint alors glisser à son oreille, devant surement énerver les autres.

    Brooke- Je te comprend parfaitement et pour être franche, je ne veux pas non plus avoir à faire aux tigresses qui semblent très jalouse…


    Brooke s’éloigna alors de Sean, reprenant sa place et lançant un regard amusé à son ami. Car oui, il n’était qu’un ami. Un jour oui, elle avait espérer un jour être sa petite amie, mais elle l’avait vite découvert comme un ami et un petit rigollot, comme là avec ses lunettes roses.

    Brooke- Dis moi, je suis curieuse… depuis tout à l’heure, tu épis les filles et tu m’as même demander de voir les filles pour toi, mais toi, comment me vois tu ? Dans quel genre de fille me classes-tu ?


    Une simple curiosité ? Oui et non… tirez en les conclusion que vous voulez…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Lewis
&&. LONE &&. ADMiN &&. LYCEEN A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Lun 24 Nov - 0:26

    Et voilà. Ca, s’était fait. Sean était redevenu son lui raisonnable en histoire d’amour et de sexe. Celui qui était incapable de faire quelque chose de sensuel à n’importe quelle fille qui passait par là. C’était ça Sean. N’allait pas croire qu’il était coincé. Mais, sûrement par expérience que sa sœur jumelle lui avait fait acquérir, le beau brun savait que ca ne se faisait pas et c’était un de ses principes. Pourtant. Lorsqu’il était avec une de ses petites amies. Et qu’en plus de ça, cette fille était aussi quelqu’un qui n’avait pas peur de ce genre de situation. On ne pouvait imaginer om ca pouvait finir. Dans un buisson ? Dans la piscine ? Dans la rue ? Bon okay. Ne fallait pas trop pousser non plus. Mais en y réfléchissant. Si cette petite amie, qu’il rencontrera peut-être un jour, était une tête brûlée ce n’était pas impossible. Enfin bref. Là, il n’était pas avec une potentielle petite amie mais avec Brooke Delanney. Une des filles les plus demandé de Pacey High et dont la moitié des garçons de l’école bavait. Et lui ? Qu’est-ce qu’il faisait ? Il lui parler normalement et de façon diplomate alors que beaucoup serait en train de bafouiller pitoyablement.

    BROOKE - « Je te comprend parfaitement et pour être franche, je ne veux pas non plus avoir à faire aux tigresses qui semblent jalouse … »

    Sean gardait ses mains a plat sur le ventre de Brooke a présent. Il sentait sur son dos, les regards noirs des grosses brutes qui se trouvaient dans l’eau à une dizaine de mètres de lui. Mais les chiens galeux qui étaient derrière lui, étaient certainement en train de bouillir intérieurement. En effet, ils n’étaient pas au bout de leur peine. La belle brune se hissa sur ses coudes et déposa ses lèvres sur la joue de Sean. Ce dernier esquissa un sourire rien qu’à l’idée de savoir comme était les autres derrière lui. Et, comme pour en rajouter une couche, le beau brun en profita qu’elle soit là, pour lui rendra son baiser sur la joue, chose qui était à la vue de tout le monde puis, il ramena ses lèvres à quelques millimètres de celles de la brune. On pouvait facilement deviner qu’il l’embrassait et pourtant, ce n’était pas le cas. Juste une sorte de vengeance personnelle. Ou pour montrer à ces abrutis, qu’en étant pas baladeur, on pouvait très bien avoir ce qu’on voulait. Pendant ce court moment où ils étaient pratiquement lèvres contre lèvres, Sean planta ses iris bleus dans les yeux de Brooke. Il aurait pratiquement agit pareil s’il l’embrassait sauf que là. Il n’y avait aucun contact. Mis à part les deux mains du beau brun qui était sur le ventre de Brooke. Tandis que son visage resta si près, et pour dire, quand il murmura ses paroles leurs lèvres se frôlèrent.

    SEAN - « Juste par … Fierté personnel ? Demain, on sera sûrement dans le journal de Pacey … »

    Sean sourit, et releva la tête. A présent tout Pacey pensait qu’il l’avait embrassé. Avant de la laisser partir il glissa une de ses mains dans les cheveux de la brune gardant constamment l’autre sur l’autre. Jusqu’au moment où Brooke se décala de quelques centimètres a côté de lui et toujours allongé. Sean, lui resta sur place et se rallongea. Il garda le buste surélevé à l’aide de ses coudes et laissa ses lunettes retombées sur son nez. Faut dire, que même après son petit acte, ses lunettes roses faisaient toujours rire les quelques filles qui s’attardaient sur lui. Bien que malgré ce que disait Brooke, Sean ne pensait pas qu’il restait tant de fille à ses pieds. A dix-sept ans, les filles ne cherchaient pas de choses, enfin de relations concrètes. C’était la vie. Et Sean était ce genre de garçon avec lequel on enterrait sa vie de jeune fille pour de nombreuses années. Et a cet âge. Les filles voulaient du sexe, de la drogue, des aventures d’un soir, des virés. Ne fallait pas croire non plus, que Sean était bloqué. Il faisait des virés, et le sexe. Pour lui c’était sûrement avec ses petites amies. Quoi que la drogue. Non ce n’était pas pour lui.

    SEAN - « Tigresses ? Qui semblent jalouses ? Tu dois parler des peluches en forme de tigre de la boutique souvenir à la sortie, c’est ça ? »

    Sean esquissa un sourire à la fois amusé et ironique. A travers ses lunettes il regarda Brooke puis détourna le regard. Dans le fond, il n’avait pas forcément tord. Enfin dans son raisonnement surtout. Il n’était pas un garçon facile, et surtout il était irréprochable en relation, donc on ne pouvait pas s’en débarrasser facilement pour aller voir ailleurs. Donc on ne s’intéressait pas à lui. Enfin, assez primaire comme raisonnement, mais c’était Sean. Ce dernier reporta son regard sur la piscine et le porta sur les molosses de Brooke. Ces derniers avaient longuement fixé Sean d’un air méchant, noir, mais aussi, ils montraient clairement qu’ils l’enviaient. Mais pour éviter d’être trop lourd, bien que ce soit déjà fait, ils arrêtèrent de le fixer et décidèrent de s’occuper des deux poufs qui accompagnaient Brooke. Brute et un peu abruti, en plus de sa, ils avaient un peu de mal à être gentleman. Comment Brooke pouvait-elle les supporter à longueur de journée ? C’était à se taper la tête sur les murs … Elle devait avoir les nerfs solides la Pompom girl …

    BROOKE - « Dis moi, je suis curieuse … Depuis tout à l’heure tu épis les filles et tu m’as même demandé de voir les filles pour toi, mais toi, comment me vois-tu ? Dans quel genre de fille me classes-tu ? »

    Sean écouta sa question. Bonne. Mais lui, elle ne lui plaisait pas. En réalité. Au yeux de Sean, Brooke, c’était les rumeurs qu’elle avait plus, des pensées de Sean, on mixait le tout et ça donner l’image de Brooke aux yeux de Sean. Enfin, le temps de sa réflexion dura assez longtemps. Pendant ce laps de temps, le beau brun se passa une main sur son propre ventre, parfaitement sec, puis balada son regard dans la piscine regarda des filles par-ci par là. Toutes plus belles les unes que les autres. Le paradis, n’est-ce pas ? En plus, à demi nue, enfin en maillot de bain une pièce. C’était presque pareil, voir mieux. A un moment une jolie brune passa devant eux et quand elle fut de dos, Sean en profita pour faire réapparaitre son piercing entre ses dents. Lui vint presque l’envie de gémir tellement il eut l’envie de gouter aux joies de son corps. Mais tant pis, fallait pas paraître pour le vieux pervers du coin. Surtout devant Brooke. Qu’est-ce qu’elle penserait de lui après ? Peut-être que son image aux yeux de Brooke avait déjà faiblit après son faux baiser qui ferait le tour du Lycée le lendemain. Mais Sean s’en fichait. Il savait quelles étaient ses valeurs alors bon …

    SEAN - « Sincèrement ? Pour moi, tu laisses paraître un air de fille facile, sûrement pou attirer tous les garçons et te sentir aimé, un complexe ? Et puis le fait que tu sois Pompom n’aide pas beaucoup. Si tu crois que le fait de voir tes jolies fesses se trémoussait laisse tout le monde sans réaction, tu te trompes. D’ailleurs que peut-être chez les plus secouer, c’est le soldat qui pointe le premier. Mais dans le fond. Tu ne dois pas être une fille facile. Tu dois être quelqu’un qui se cherche un petit ami dans la durée. Mais avec ces brutes autour de toi, ce n’est pas forcément évident. En gros, en matière d’apparence, tu laisses penser à une fille qui aime se faire « prendre » et pourtant ce n’est pas le cas … Non ? »

    Les mots de Sean étaient dits. Et dans le fond, il avait un peu peur de la réaction de Brooke. Ce n’était pas méchant. Mais on lui demandait de dire ce qu’il pensait, il le disait. Quoique, le fait de mélanger le noir et la blanc, n’était pas que mauvais, en faite. C’était dur à dire ce qu’elle représenté. Il y avait ce qu’elle laissait paraître et ce qu’elle était. C’est pour ça que c’était complexe. Mais ce qui était étrange, c’est que elle, on ne savait jamais derrière quel garçon elle courait. Sean reporta son regard sur Brooke attendant sa réponse. Lui aussi, personne ne savait avec qui il voulait se caser : Carly Miller. Sa meilleure amie, sa sœur de cœur. Etrange non ? Et pourtant c’était vrai. Même si dans le fond, pour lui, sa révélait plus de fantasme que d’autre chose … Sean garda son air aguicheur avec ses lunettes roses et son piercing entre les dents, avant de retomber tête contre la serviette, les yeux rivés sur le plafond de la piscine en attente de la voix … Suave ? De Brooke. Quoi que, elle pouvait très bien en avoir une sans le faire exprès …

_________________
« Il faut renoncer au monde pour le comprendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Delanney
&&. LYCEENNE A PACEY HiGH.
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 07/09/2008

Don't Make It Bad (8)
R E L A T I O N*:

MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   Sam 20 Déc - 21:24

    Oui, le Sean Lewis était de retour. Il avait joué, ou du moins, fait comme si il avait joué, et puis, il était redevenu lui-même. Sean n’était comme ces abrutis dans l’eau, eux ne lui arrivaient même pas à la cheville en y pensant bien. Non, Sean était bien mieux, mais bizarrement Brooke ne le convoitait pas si vous voulez. Il était son ami, et elle était déjà bien heureuse comme ça. Elle ne se voyait pas avec lui, même si franchement c’était une vraie crème. Mais là est peut être la chose, Brooke avait peut être besoin d’être remis en place. Sean serait certainement capable de lui faire la morale, mais en tant qu’ami. Et d’ailleurs, Brooke le marqua bien, très bien même. Comment ? En lui déposant un baiser sur la joue. Bon d’accord, cela faisait aussi rager les deux autres, mais là n’était pas le but promis. Non, c’était juste une bise amicale sur la joue du joli blondinet. Et d’ailleurs, il ne sembla pas vraiment détester ça. La preuve, il déposa lui aussi un baiser sur la joue de Brooke, mais le plus intéressant été à venir. En effet, les deux mains de Sean étaient toujours sur le ventre de Brooke, et celui-ci approcha ses lèvres prêtes, très prêt de celles de la brunette. On aurait put croire qu’il l’embrassait et à vrai dire, il était si prêt que lorsqu’il chuchota, ses lèvres frôlèrent celles de Brooke.

    Sean- Juste par … Fierté personnel ? Demain, on sera sûrement dans le journal de Pacey …


    Le journal de Pacey High… Cette émission radio pirate… Et pourtant, Brooke n’en avait que faire. N’était elle pas habituée à ce que l’on dise des choses fausses sur elle ? Car après tout, qui la connait vraiment ? Qui peut prétendre à une telle chose ? La Brooke qui était avec Sean et celle qui était avant avec les molosses n’avait déjà rien un voir, elle était déjà différente… En tout cas, Brooke finit par reprendre sa place, s’écartant de l’emprise de Sean. Oui, c’était bien elle… Si elle était malade ? Non, pas que je sache, c’est juste que… Non, rien…

    Sean- Tigresses ? Qui semblent jalouses ? Tu dois parler des peluches en forme de tigre de la boutique souvenir à la sortie, c’est ça ?


    Hein ? Il parlait de quoi là ? Ah oui, elle avait dit qu’elle faisait des jalouses c’est vrai… Et bien quoi ? Bon, d’accord, Sean est sa manie de ne pas se prendre au sérieux… Au moins, on ne pouvait pas lui reprocher d’être naturel, contrairement à certain ou certaine, mais que voulez vous, les choses sont ainsi. En tout cas, Brooke fut bien amusée de cette histoire de peluches… Il n’y avait que lui pour trouver de telles répliques. Brooke n’y répondit pas, mais un beau sourire s’accrocha à ses lèvres…

    Brooke- Dis moi, je suis curieuse … Depuis tout à l’heure tu épis les filles et tu m’as même demandé de voir les filles pour toi, mais toi, comment me vois-tu ? Dans quel genre de fille me classes-tu ?


    Pourquoi avoir posé cette question ? Bonne question… Brooke voulait savoir c’est tout. Est-ce qui mal, de vouloir savoir ce qui Lui pensait d’Elle. Il n’était pas comme les autres, et Brooke voulait savoir c’est tout. Qu’est ce que Sean Lewis pensait d’elle ? Une réponse que seul lui pouvait donner sans nul doute.

    Sean- Sincèrement ? Pour moi, tu laisses paraître un air de fille facile, sûrement pour attirer tous les garçons et te sentir aimé, un complexe ? Et puis le fait que tu sois Pompom n’aide pas beaucoup. Si tu crois que le fait de voir tes jolies fesses se trémoussait laisse tout le monde sans réaction, tu te trompes. D’ailleurs que peut-être chez les plus secouer, c’est le soldat qui pointe le premier. Mais dans le fond. Tu ne dois pas être une fille facile. Tu dois être quelqu’un qui se cherche un petit ami dans la durée. Mais avec ces brutes autour de toi, ce n’est pas forcément évident. En gros, en matière d’apparence, tu laisses penser à une fille qui aime se faire « prendre » et pourtant ce n’est pas le cas … Non ?


    Rien ne s’afficha sur le visage de Brooke, mais intérieurement, les paroles qu’il venait de prononcer n’avait pas été sans effet. Brooke s’entêter à ne rien montrer, et ce même devant une certaine vérité en face d’elle. Se faire dire qu’elle remuer son popotin pour attirer n’était pas vraiment vraie, elle était Pompom car elle aimait avant tout cela, mais il devait surement avoir deviné qu’il avait fait mouche.
    Brooke- Tu as faux sur plusieurs choses, et … raison sur d’autre.


    Brooke ne dit rien de plus. Elle se redressa alors et prit sa serviette. Sean la regarda bizarrement. Bas quoi ? Elle devait rentrer chez elle, rien de bien extraordinaire. Elle se pencha pour lui déposer un baiser sur la joue puis ajouta avant de partir.

    Brooke- Passes une bonne fin de journée Sean…


Désolée… j’ai mit des plombes à répondre, et en plus c’est nul…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Piscine et les Filles. { Brooke.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Piscine et les Filles. { Brooke.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PREVAL EST CONTRE LA RECONSTRUCTION DA LA PISCINE DE MONTANA AU CAP-HAITIEN ...
» Comment affronter ses pires craintes [Lila]
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ?
» Dans la piscine de GENK
» les filles et le hobby...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ & Hey Jude :: { && LONDON. :: &&. Piscine muniscipale.-
Sauter vers: